Web et Tourisme: capitale pour la France?

Enfin, nos gouvernants ont pris récemment la pleine mesure de  ce que le tourisme pouvait apporter comme croissance  à l’économie française.

Le tourisme c’est 88 millions de personnes qui sont venus visiter la France en 2013, c’est 40 milliards d’euros au moins dépensés directement.

Les touristes chinois représentent par exemple 50 % du chiffre d’affaires des Galeries Lafayette.

Sur la Côte d’Azur, la part des touristes étrangers (y compris les touristes d'affaires) représentent 60 % des dépenses du total des touristes

Mais ces bons chiffres ne montrent pas les carences dans le secteur, un nombre de nuitées  moyen inférieur aux autres pays européens, et surtout un panier moyen légèrement inférieur à celui de l’Italie ou de Londres.

Dans ce cadre, le Tourisme 2.0, celui qui est utilisé par le web et le mobile tend à prendre une importance fondamentale. De plus en plus de touristes utilisent  les  nouvelles interfaces pour organiser leur destination et leur organisation de voyages, ensuite pour consulter et être guidés une fois sur place.

Les applications, et les commentaires afférents peuvent à coup sur faire chavirer un projet de vacances, une hésitation de dernière minute pour une destination, un lieu, une durée de séjour.

L ‘animation sur les plateformes des réseaux sociaux prend une allure là aussi primordiale, interagir avec les internautes, produite et proposer des contenus de qualité étendu, proposer des expériences numériques multi-écrans et vérifiables sont des services web devenus totalement  des éléments indissociables du service que l’on doit aux touristes.

Mais Comment répondre aux nouvelles exigences des voyageurs mobinautes ?

Géolocalisation, réalité augmentée, check in... Comment renouveler l'expérience touristique via mobile ? Comment développer une expérience d'achat efficace sur smartphone et tablette ?

Comment émerger face à la profusion d'applications ? 

Le touriste parle, échange, compare et commande de plus en plus au dernier moment et sur le Web.

A ce propos, savez vous que le nombre de photos qui transitent sur le web au quotidien est de 1,4 milliards de clichés ? !

Atout France, l’agence de développement du tourisme en France a d’ailleurs bien compris les enjeux qui se profilent ou qui sont bien présents. La structure remplit un rôle important ; elle essaie d’être omni présente mais ne pourra pas agir à la place des acteurs au niveau micro économique.  Il y a encore  un long chemin à réaliser et le temps est compté.

imagesS’occuper du touriste dès son arrivée à l’aéroport est une nécessité mais lui donner envie de venir est primordial et cela se fait au moyen des applications ou des sites de commentaires.

On citera quelques  sites les plus souvent cités bien qu’en l’espèce il y a pléthore de sites qui se créent ou se déploient à l’heure actuelle.

TripAdvisor offre une belle visibilité avec un service de notation de prestations touristiques. Ils viennent de créer un mashup très impressionnant entre leur base de données et Google Maps, Tripadvisor c’est 90 millions de Visiteurs uniques chaque mois !

 TravelPost est un service de notation de prestations touristiques (principalement des hôtels) par les voyageurs eux-mêmes.

Kayak est un moteur de recherche de billets d’avion avec un mode de fonctionnement plutôt impressionnant

Travelistic est une plateforme de partage de vidéos dédiées aux voyages (le DailyMotion ou Youtube des globe-trotteurs) ;

Synthravels est la première agence de voyages virtuelles

Bien sur, Leroutard.com…

Des centaines d’applications voient le jour actuellement avec pour but de pouvoir pour inciter le touriste à acheter, a venir visiter, a découvrir

Que dire sur les nouvelles applications de la réalité augmentée et de sa relation avec le tourisme, par exemple imaginer une visite des musées, une visite du château de Versailles comme à l’époque des rois, passer sur un bateau de la Seine, passer devant un monument et pénétrer à l’intérieur des monuments plus vrai que nature …

imgres 2Non vraiment, les applicatifs du tourisme 2.0 ne sont qu’aux balbutiements de ce qui va arriver

La révolution du tourisme ne fait là aussi que débuter.

D. Gurn