Une histoire de chiffres

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette coupe du monde fait parler d’elle. Où que vous soyez, vous pouvez entendre parler et prendre part à des discussions, liées au football et au Brésil. De quoi rapprocher et souder les personnes. Au travail on note déjà un renforcement de l’esprit de groupe car les collègues échangent, que ce soit à la machine à café ou en réunion dans un état d’esprit proche de la samba.

29062014un

Mais cette coupe du monde c’est avant tout un chiffre: 8. Huit comme huit milliards d’euros, soit le coût de cette compétition. Ce montant peut faire peur, et pour cause, cela en fait la coupe du monde la plus chère de l’histoire. Il faut dire que pour rénover le mythique stade du Maracana, il aura fallu pas moins de 449 millions d’euros (oui, pour UN stade). On comprend la grogne des brésiliens qui estiment que d’autres investissements, tournés vers le social, auraient été préférables. A titre de comparaison, la coupe du monde 2010 avait coûté 3.5 milliards d’euros.

Tout cet argent n’aura pas été dépensé en vain, puisque déjà 2.7 millions de billets ont été vendus. Quel montant faut-il débourser pour assister à un match? Le prix pour les matchs de poule était fixé à 66 euros. Par contre la place la plus chère est celle de la finale (bien entendu)! Il faudra vous acquitter de la coquette somme de 727 euros pour y assister au Maracana… avec les Bleus? 

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com