Une diffusion peu rentable

Les matchs s’enchaînent à la télévision. Même si BeIn Sports diffuse la totalité les matchs, TF1 en a gardé tout de même 28 (triés sur le volet) et les audiences sont bonnes. Le mondial de football a toujours eu la réputation de battre les records. En France, sur les 20 meilleures audiences, la moitié sont des matchs de coupe du monde tout de même!

Le record revient à la demi-finale de 2006 entre le Portugal et la France avec 22.2 millions de spectateurs (76.8% d‘audience). Dès lors que l’équipe de France joue, l’audience est en moyenne multipliée par un peu plus de 2. Mardi soir, TF1 a même enregistré un record d'audience pour un match de poule en coupe du monde (hors équipe de France) avec la rencontre Brésil – Mexique et ses 9.4 millions de téléspectateurs pour 38% de part de marché.

art8

 Mais TF1 a-t-elle fait une bonne opération?

 La chaîne, qui a acquis les droits de diffusion de la coupe du monde au Brésil pour 130 millions d’euros et revendu une partie à la chaîne qatarie BeIn Sports contre 50 millions d’euros, a prévu de vendre les espaces publicitaires des matchs au prix fort. Combien? Entre 165.000 et 280.000 euros les 30 secondes lors de la mi-temps. Plus la France avance dans la compétition, plus le prix augmente, tout comme les audiences forcément. Est-ce suffisant?

Selon l’analyse du groupe Vivaki Exchange, les recettes publicitaires de TF1 seront de l’ordre de 49 à 61 millions d’euros. Loin de couvrir les dépenses donc. Mais qu’importe, la chaîne veut gagner la bataille d’audience face aux autres chaînes nationales selon les dires de sa Direction. Ce n’est pas qu’une question d’argent, mais une question de popularité.

Le patron de la chaîne M6 s'est amusé de l'investissement déficitaire de son concurrent, au lendemain de la victoire des Bleus face au Honduras, avec cette phrase: «Hier, j'ai regardé TF1, c'est ma façon à moi d'être solidaire de ses pertes!».

Même en bourse le groupe n’y gagne pas forcément l’action TF1 perdait 0.60% le lundi.

Croisons les doigts pour que la France aille loin. Si ce n’est pas pour la Une, que ce soit pour nous!

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com