ST Micro : 1er bénéfice trimestriel en 2 ans

Faire des bénéfices coûte que coûte même si les revenus baissent quelques temps. Tel a été le credo de la société STMicro, spécialiset franco-italien des semi conducteurs et qui luttait depuis 11 trimestres pour renouer avec les bénéfices. C'est chose faite avec un bénéfice de 38 millions de dollars sur mes 3 derniers mois malgré un chiffre d'affaires en baisse de 9% à 1.86 milliards dedollars. Selon le président de la société, Carlo Bozotti, STM " a bénéficé d'un environnement macroéconomique et d'une dynamique de marchés favorables et a été également tiré par notre portefuille de produits innovants".

Concurrent d'Intel, STM tente de vendre ses puces non seulement aux fabricants de téléphones portable - il a été pendant longtemps le principal fournisseur de Nokia, mais manque de chance, le finlandais a raté le virage vers le smartphone - aux constructeurs automobiles et autres fabricants de nouveaux objets connectés. Et le fabricant reste plus optimiste pour le trimsetre à venir anticipant une hausse de son volume d'affaires de 3% notamment grâce à la sortie d'une nouvelle de transistors destinés à des clients dans des domaines liés au spatial et au nucléaire. En termes d'innovation, le groupe peut compter sur le soutien de l'Etat Français qui va accorder une aide de 400 millions d'euros d'ici 2017 pour un programme lié à la nanotechnologie.

En outre, STM en a profité pour nettoyer son portefeuille d'associations (joint venture) avec d'autres entreprises qui lui couté de l'argent comme ce fut le cas avec le suédois Ericsson  par exemple.

Les marchés avaient déjà anticipé une amélioration des chiffres puisque l'action a pris 19% depuis le début de l'année.

stm