L'Eco de la nouvelle économie

Snapchat, l'application fun qui devient un cauchemar

Snapchat, l’application mobile d’Androïd devait être l’application la plus fun pour les Teenagers.

Le principe était simple : prendre une photo ou une vidéo, l’envoyer à un ami avec un commentaire et une fois vue, la photo ou la vidéo devait s’effacer…à tout jamais

Oui mais voilà, l’histoire ne s’arrête pas là.

1029027_reseaux sociaux snapchat pourrait etre valorise 10 milliards de dollars web tete 0203675430781

Des hackers ont très vite flairé les faiblesses de cette application. Ils ont tout simplement transféré les photos et les vidéos (100 000 au total) sur un autre site.

En fait, une application tierce de Snapchat avait recueilli tous les fichiers photo et vidéo uniques envoyé par un utilisateur lambda pendant des années, donnant aux pirates un accès à une bibliothèque de 13 Go de Snapchats ….alors que les utilisateurs pensaient que cela avait été effacé définitivement.

snappening
Le fameux selfie, si populaire chez les utilisateurs SnapChat

 

Si bien que les photos et les vidéos ont été visibles et téléchargées pendant 3 jours sur un site viralpop.com, qui depuis a été arrêté.

Cela s’arrêterait à peu près là si les photos et vidéos en question ne comportaient pas beaucoup de pornographie et d’obscénités mises en ligne par des adolescents (majorité de 13 à 17 ans) qui utilisaient cette application.

snapchat accountsIl y a un an, Snapchat avait déjà défrayé les chroniques, toujours sur le sujet de la sécurité des données. En effet, des hackers avaient déjà prévenu qu’il était très facile de pouvoir récupérer les numéros de téléphones et les identifiants de près de 5 millions d’utilisateurs de l’application.

Les conséquences sont nombreuses :

- Tout d’abord au niveau de la légalité: si un site met dans ses FAQ que les données seront effacées, comment alors expliquer ce piratage. C est l’une des raisons pour lesquelles les fondateurs de Snapchat bataillent pour déclarer sur la toile qu’ils n’y sont pour rien dans ce hacking et que les serveurs de Snapchat n’ont jamais été piratés !

- Sur le plan de la valorisation de l’application qui d’un coup remet en question tout le modèle. L’application fun est devenue persona non grata. Les analystes comparaient déjà la valorisation de snapchat avec celle de Whatsapp ! Et qu’en est-il aujourd’hui après cet événement ?

- Sur le plan de la sécurité et du Cloud, les questions sont nombreuses pour savoir si les données mise un site, une application ou même sur son propre ordinateur, sont bien personnelles voire confidentielles ?

A priori pourtant, au-delà des traditionnels antivirus et sandboxes, le Cloud devrait permettre une sécurisation optimale des données. La protection physique des serveurs, le cryptage des données et la surveillance logicielle devraient être sous contrôle.

L’histoire de la sécurisation des données n’en est qu’à ses débuts et les sociétés spécialisées dans ce domaine connaissent et connaitront de belles croissances de leur activité.

David Gurn