Secrétaire médical(e): une personne clé pour la santé

Quoi ?

Le secrétaire médical est le 1er interlocuteur du patient pour prendre un rendez-vous par téléphone ou lors d’une consultation en cabinet. Personne incontournable du lien entre le patient et le médecin, le secrétaire médicale doit filtrer les demandes et appels, tout en restant disponible et à l’écoute afin de procurer confiance et réconfort à ses interlocuteurs. Le secrétaire médical utilise aussi beaucoup l’outil informatique pour agencer les rendez-vous, préparer les comptes rendus de consultation et toute la gestion administrative et usuelle du cabinet. Les taches sont donc très variées.

secr 2

Comment ?

Le niveau d’accès est Bac ou équivalent.

Il n’existe de pas de diplôme à proprement parler. Les titulaires de BTS sont souvent prisés avec maitrise de l’outil bureautique. La maitrise d’une ou de plusieurs langues étrangères restent un avantage dans certaines régions.

Pour se sentir à l’aise dans cette profession tant pour les patients que pour le corps médical, il est indispensable que le futur secrétaire médical puisse se former à minima sur l’anatomie et sur les pathologies communes afin de bien intégrer et utiliser la terminologie médicale à bon escient.

 

Qui ?

Vous vous sentirez à l’aise dans ce métier si vous :

Combien ?

En général, les salaires de base oscillent entre 1300 € et 1700 € bruts fixes par mois.

Pourquoi ?

Le métier de secrétaire médical est toujours très prisé car vous pouvez cibler des organismes publics et privés. Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite ou cabinet médical, le secrétaire médical est un maillon essentiel de la qualité des soins médicaux aujourd’hui.

Où ?

Des postes sont à pourvoir dans toute la France et régulièrement et majoritairement dans les villes de plus de 25 000 habitants.

Candidats, exigez aussi de votre côté une démarche qualité de l’entreprise qui recrute (visites des locaux, documentation produits/services …)

L’équipe Kazeco