Les Crossfit Games : une compétition intense

cross30072014unJe vous en avais parlé il y a quelques mois, nous revoici sur le sujet du CrossFit, et inutile donc que je vous présente de nouveau ce sport venu des Etats-Unis. Le thème reste méconnu en France mais continue de susciter l’intérêt. Et qui dit intérêt naissant dit business potentiellement florissant. Alors que dans notre hexagone cela reste timide, outre atlantique ce week-end, la ferveur était plus qu'au rendez-vous.

A Carson en Californie, a eu lieu cette année comme depuis 2007, le championnat du monde de CrossFit appelé les Reebok CrossFit Games. Des athlètes de tout âge s'y sont affrontés individuellement comme par équipe et étaient répartis par catégories de sexe et d'âge. Au départ, ils étaient exactement 209.585 à tenter de se qualifier, contre seulement 26.000 en 2011 et 70 en 2007! Au final, 556 places ont été attribuées. Les deux catégories les plus prisées étaient, bien entendu, les individuelles Homme et Femme. Et le spectacle a été au rendez-vous. Nous avons pu voir les « rookies » (nouveaux) faire trembler les favoris et voir se faire couronner la québécoise Camille Leblanc-Bazinet et le maintenant quatre fois champion du monde (d’affilé s’il vous plait) Rich Froning Jr au terme de 13 épreuves plus éprouvantes les unes que les autres.

3 jours de compétition à haute intensité

Pour gagner une telle compétition, inutile de préciser qu’il faut être le plus complet possible, bien que chaque athlète ait ses forces et faiblesses. Nous avons d'ailleurs pu le remarquer, avec des athlètes capables de gagner une épreuve et de finir dans le bas du classement de la suivante.

Il n'aura fallu que quelques heures afin que les places pour assister à cet évènement ne soient totalement écoulées. Diffusés par ESPN et largement relayés sur internet au travers du site officiel ou de YouTube, les CrossFit Games 2014 ont suscité un très grand intérêt cette année aux Etats-Unis, mais surtout dans le reste du monde.

Reebok, sponsor principal de l’évènement (aux cotés de l'équipementier sportif Rogue et de Progenex, marque de compléments alimentaires destinés au fitness), a offert cette année un total de 1.75 millions de dollars en prix aux meilleurs de chaque catégorie, et le groupe anglais, propriété d'Adidas depuis 2005, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, il a annoncé vouloir augmenter ce montant pour qu’il atteigne 3 millions de dollars d’ici 2020. Les vainqueurs de l'édition 2014 ont gagné 275.000 dollars chacun.

L'un d'entre eux justement, le fameux Rich Froning, a signé peu avant le début de la compétition un contrat à long terme avec Reebok, qui souhaite par-là être sûr que l’américain sera un « produit Reebok » jusqu’à la fin de sa carrière. Les termes dudit contrat n’ont pour autant pas été révélés, cette opération reste un joli coup médiatique pour le sponsor du CrossFit qui voit le nom du quadruple champion du monde associé à sa marque pour les années à venir.

cross30072014deuxpng

Un engouement croissant

Pour ouvrir sa propre "box" de CrossFit, il faut être ce que l'on appelle "affilié". Pour cela rien de très compliqué. Il faut obtenir une certification "Level One" qui implique de passer par un séminaire de 2 jours où la méthodologie et les mouvements fondamentaux seront approfondis. Ensuite, il faut répondre à un questionnaire de 55 questions (le tout monnayant la modique somme de 1.000 dollars). Enfin, une cotisation de 3.000 dollars est à régler chaque année à la société détentrice du CrossFit, dont le seul actionnaire est Greg Glassman, son inventeur. La critique rebondit aisément sur cette façon de faire, pour qui il suffit d'avoir une carte bancaire valide pour ouvrir une "box", ce à quoi la réponse de Mr Glassman est très simple: il fallait que des personnes normales puissent avoir la possibilité d'ouvrir un business et non pas faire une sélection à l'entrée par un investissement de départ élevé. Pour ce qui est du possible manque de qualification des coaches, là aussi la réponse est directe: la crème remontera naturellement à la surface.

Les certifications "Level One" sont la première source de revenus pour la société CrossFit valorisée à 40 millions de dollars. Les cours sont souvent complets et comptent jusqu'à 50 personnes. Par exemple, en juin 2014, à l'aube des CrossFit Games, les cours de certifications ont été pris d'assaut dans différents pays comme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Australie, Dubaï, la Chine ou le Brésil.

Le nombre de box affiliées au travers le monde est passé de 8.000 en octobre 2013 à 10.000 récemment. Le nombre de participants a quant à lui, crû de plus de 400% sur les trois dernières années.

Nul doute à présent que le CrossFit est bien en train de se faire une place au soleil avec la ferveur naissante qui l'entoure. Reste encore à trouver la "box" affiliée avec un coach qui sache transmettre son savoir et sa passion en toute sécurité. J'en connais au moins un!

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com