Economie et Sport

Rétrospective sportive de 2014

2014 a été une année riche en émotions en tout genre, et pour ce qui est du sport nous avons été gâtés. Je vous propose de revenir en chiffres sur cette année qui touche à sa fin.

lewis2: comme le nombre de titres obtenus en Formule 1 par le britannique Lewis Hamilton au terme de cette saison. Il l’obtient 6 années après son précédent sacre, le record d’écart entre deux sacres est détenu par Nikki Lauda (7 ans). C’est donc Mercedes qui est mis en avant, le constructeur voit ses deux pilotes (Hamilton et Rosberg) terminer aux deux premières places. Les nouvelles réglementations ont sûrement pesé dans la balance.

titi5: comme les 5 millions de dollars annuels que touchait le jeune retraité Thierry Henry lorsqu’il évoluait du côté des New York Red Bull. Depuis qu’il a réorienté sa carrière en devenant consultant pour la chaîne anglaise Sky Sports (majoritairement pour commenter Arsenal), il a signé un contrat de 6 ans pour un montant annuel de 5 millions… d’euros! Un bond en avant pour celui qui aura marqué le football et marqué des buts, demeurant à ce jour le meilleur buteur des Gunners d’Arsenal et surtout des Bleus.

coupe du monde 2

8: comme les 8 milliards d’euros qu’à coûté la Coupe du Monde de football au Brésil. Ce montant fait de cette Coupe du Monde la plus chère de l’histoire et aura causé bien des désagréments dans le pays. En effet, les brésiliens estimaient (à juste titre) que d’autres investissements, notamment sociaux, auraient dû être prioritaires, ce qui a donné lieu à beaucoup de manifestations sur place. L’avenir de la Présidente brésilienne, Dilma Rousseff, semblait terne, surtout à l’approche des élections en Octobre dernier. Elle a tout de même été réélue.

decima10: comme la decima, comprenez la 10ème Ligue des Champions remportée par le Real de Madrid aux dépens de son voisin, l’Atletico de Madrid. Après plus de 780 millions d’euros investis dans l’équipe, Florentino Perez, le président du Real, a enfin apporté cette 10ème coupe à son club, 12 ans après le coup de génie du monument, Zinedine Zidane, face au Bayer Leverkusen. Un événement pour les madrilènes qui tenteront d’en remporter une onzième cette saison.

coupe du monde10.2: comme les 10.2 millions d’euros reversés par la FIFA à l’équipe de France pour son parcours jusqu’en quart de finale lors de la Coupe du Monde au Brésil. Cette somme représente 93’000 euros par personne et aurait pu s’élever à 145’000 euros par joueurs en cas de victoire finale.

sochi36: comme les 36 milliards d’euros qu’on coûté les Jeux Olympiques qui se sont déroulés du 7 au 23 février à Sotchi en Russie. Vladimir Poutine avait pourtant annoncé un montant bien inférieur, à savoir 12 milliards… de dollars! Cette somme astronomique a fait de ces JO les Jeux les plus chers de l’histoire, dépassant ainsi le précédent record attribué au Jeux de Pékin en 2008 avec un montant de 30.3 milliards d’euros. La rénovation des infrastructures pour redynamiser une zone de la Russie laissée à l’abandon est la principale cause de cette note salée. Reste à voir comment la Russie utilisera sa nouvelle ville taillée pour le sport, sans la laisser à l’abandon.

tour de france44: comme le nombre de sponsors en 2014 pour le Tour de France. A titre de comparaison, ils n’étaient que 37 en 2011. Quand on sait que le budget pour sponsoriser une équipe varie entre 8 et 10 millions d’euros, dont 80 à 90% sont financés par celui qui prêtera son nom à l’équipe et bénéficiera donc d’une retransmission mondiale, puisque la Grande Boucle est retransmise par 100 chaînes de télévision dans le monde, dont 60 en direct. Un impact mondial.

superbowl48: comme la 48ème édition du Super Bowl (la finale du championnat de football américain) aux Etats-Unis qui a vu les Seahawks de Seattle écraser les Broncos de Denver sur le score de 43 à 8 pour leur premier Super Bowl de l’histoire. Mais l’évènement le plus important est la mi-temps de cette finale. Chaque année, c’est une nouvelle célébrité qui fait le show à la mi-temps, après les Black Eyed Peas en 2011, Madonna en 2012 et Beyoncé en 2013, cette année ce sont les Red Hot Chili Peppers et un Bruno Mars au top de sa forme qui ont mit le feu à la scène devant près de 100 millions de téléspectateurs. Un vrai show à l’américaine!

spartan3100: comme le prix moyen qu’il vous faudra débourser pour vous mettre mal en participant à la Spartan Race, course d’obstacle organisée par l’équipementier Reebok, propriété du groupe Adidas. Pour comprendre à quoi cela ressemble, je vous invite à consulter l’article lié à l’événement. Du vécu!  Voir l'article sur la Spartan Race vécue

lfp748.5: comme les 748.5 millions d’euros des droits TV pour la période 2016-2020 qui ont été déboursés par les chaînes TV selon la LFP. Un record pour la France et une augmentation de 23% par rapport à la période précédente. Canal+ déboursera un total de 540 millions d’euros et beIN Sport 186.5 millions d’euros. Avec ce montant total, la France talonne l’Espagne (750 millions) mais reste loin des championnats Italien (960 millions) et Anglais (1’700 millions!). Les clubs de Ligue 1 pourront bénéficier d’une belle part des droits TV.

suisse27’000: comme le nombre de spectateurs venus assister à la finale de la Coupe Davis à Lille et, malheureusement, voir la France perdre face à une superbe équipe Suisse emmenée par le grand Roger Federer, toujours présent dans les rendez-vous importants. Les français ont reçu 383’277 dollars en dotations, contre 698’185 dollars pour les vainqueurs.

spartan 2275’000: comme le montant en dollars offert aux vainqueurs des CrossFit Games 2014. Nous vous avions présenté ce sport en vogue il y a quelques mois, et au vu des moyens mis en œuvre, il a de beaux jours devant lui. Reebok, le sponsor principal de l’évènement (aux cotés de l'équipementier sportif Rogue et de Progenex, marque de compléments alimentaires destinés au fitness), a offert cette année un total de 1.75 millions de dollars en prix aux meilleurs de chaque catégorie. La meilleure femme a été la canadienne Camille Leblanc-Bazinet et le meilleur homme pour la 4ème fois consécutive a été l’impressionnant Rich Froning.

Je terminerai simplement par un chiffre: 2015, comme l’année qui s’ouvre à nous pour de nouveaux événements et les émotions qui iront avec. Il faudra avant ça, bien terminer 2014, une année de records en terme de dépenses, et ça passe par le tant attendu réveillon. N’oubliez pas de vous amuser sérieusement et de prendre de bonnes résolutions, pour la plupart sportives.

Rendez-vous en 2015.

Sportivement,

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Economie et Sport - kazeco.com