Publicis : légère déception au 2ème trimestre

Ce n'est pas tout à fait un avertissement sur les résultats mais ça y ressemble quand même! Publicis, le groupe de publicité, dirigé par Maurice Lévy et membre de l'indice CAC40  a publié ses résultats ce matin. Les ventes sont en léger recul de 1,5% en raison de la force de l'euro et de la baisse des volumes en particulier en Amérique du Nord au cours du 2ème trimestre. 

Publicis, qui a du abandonner, au cours du printemps, son projet de fusion avec l'américain Omnicom pour créer le numéro un mondial de la publicité, reste prudent mais confiant sur la 2ème partie de l'année. Malgré tout, l'objectif de croissance annuel fixé à 4% semble difficile à atteindre et comme le souligne son patron, M.Levy, l'échec de cette fusion a pesé sur les performances opérationnelles du groupe car "il y a un point que nous avons peut être sous estimé: le temps que nous avons dédié au projet de fusion". Si la marge opérationnelle reste stable à 13%, le résultat net est de 260 millions d'euros contre 313 millions d'euros l'an dernier à la même époque. 

kazeco publicis 2Il est certain que le groupe, notamment célébre pour son drugstore sur les Champs Elysées à Paris, va revoir de fond en comble sa stratégie d'ici la rentrée de septembre alors qu'il a déjà posé les jalons d'un virage plutôt réussi sur le digital. La question de la succession de son dirigeant historique Maurice Lévy, se pose également.

L'action en bourse, en baisse de 4% ce mois-ci et de 11% depuis le début de l'année 2014, pourrait souffrir ce matin. Il s'agirait toutefois d'un point d'entrée intéressant selon l'analyse de la banque JP Morgan notamment pour qui la marge devrait rester à un niveau élevé. Selon le consensus Bloomberg, l'objectif de cours à 12 mois est de 68 euros.

 sg2014072226412