MorningEco

MorningEco© du 29.05.2015: l'attractivité française, la "nooéconomie", ouverture du One World Observatory à New-York

Bonjour à tous

french attL’attractivité d’un pays réside sans sa capacité à attirer les capitaux étrangers mais aussi à les retenir. La France a la réputation d’une faible compétitivité et pourtant les investissements directs étrangers sont supérieurs en montant à des pays comme les Etats-Unis ou l’Allemagne. Ils représentent près de 2% du PIB sur les 10 dernières années. Malgré des handicaps notoires liés au coût du travail et à la fiscalité, l’Hexagone conserve des atouts non négligeables. Les infrastructures sont de très bonne qualité globalement tout comme la qualité de vie  avec notamment le climat tempéré, l’offre de services publics gratuits et une géographie plutôt riche. Le fait que la France soit la 6ème puissance économique et dispose d’un marché intérieur significatif attire également les multinationales. En outre, la profondeur et la liquidité du marché de la dette française  représentent un autre facteur positif pour les investisseurs.

startupAlors que l’économie américaine publiera la révision de sa croissance pour le 1er trimestre 2015 cet après-midi (le chiffre devrait être même négatif en raison des conditions météo), le taux de chômage est à 5.4% de la population active alors qu’il se situait à 12% au plus fort de  la crise. Autre signe plutôt optimiste, les créations de nouvelles entreprises sont au plus haut depuis 2 décennies. Ces nouveaux créateurs ont décelé des nouvelles opportunités et en majorité chez les immigrants qui n’hésitent pas à tenter leur chance. Même s’il s’agit souvent au départ de microstructures, elles sont le plus souvent financées par fonds propres et majoritairement créées par des personnes expérimentées et disposant d’économies pour se lancer. Un tel mouvement en France de la part de professionnels de la tranche 55-70 ans serait plus que bienvenu !

connaissanceChercheur à l’université de Stanford, Idriss Aberkane a publié un traité très intéressant sur la « nooéconomie » ou l’économie de la connaissance. Se basant sur cette ressource principale par définition infinie, il défend une société où l’économie facilite et récompense le partage.  Il montre également les enjeux fondamentaux de la connaissance dans les domaines du développement durable mais également dans la diplomatie et la sécurité sans oublier la lutte contre la pauvreté. Et comme nous l’avions souligné dans cette vidéo, les échanges de connaissances sont à somme positive. Ce qu’a démontré par exemple le visionnaire Elon Munsk (fondateur entre autres des véhicules électriques Tesla) qui a décidé d’ouvrir tous les brevets de sa société à ses concurrents. Bien entendu, il y a une part d’utopie à considérer que la "sagesse" puisse supplanter la matérialité du jour au lendemain. Mais certaines idées à appliquer comme les MOOC (cours sur Internet) démontrent la pertinence d'une partie du modèle proposé.

A suivre

holliesterDes statistiques sur le niveau de la consommation des ménages seront communiquées en Allemagne et en France pour le mois d’avril, attendues en progression tandis qu’aux Etats-Unis, la révision de la croissance du PIB (cf. supra) ainsi des données sur l’activité au mois de mai seront publiées. Hier, l’optimisme sur un accord imminent avec la Grèce s’est refroidi, Christine Lagarde, patronne du FMI, aurait même envisagé une sortie de la zone euro, histoire de remettre la pression sur le gouvernement d’Alexis Tsipras. Dans ce contexte, le Cac40 a perdu 0.86% à 5138 points et le SP500 limitait les pertes (-0.12%). A noter, une fusion d’ampleur dans le secteur des semi-conducteurs puisque l’asiatique Avago rachète l’américain Broadcom pour 34 milliards d’euros. Par ailleurs, est-ce la fin du calvaire pour Abercrombie & Fitch ? La société voit une amélioration de ses ventes pour l’enseigne Hollister et une meilleure maitrise des coûts. L’action a repris quelques couleurs terminant en hausse de 13.5% même si elle perd encore 22% depuis le début de l’année.

virage numeriqueSi la majorité des entreprises françaises ont intégré la nécessité du virage numérique pour leur stratégie, elles sont confrontées à de vraies problématiques pour convaincre les équipes de basculer sur le digital et pour définir les priorités adéquates. Il est donc indispensable pour ces sociétés de recruter des salariés avec des compétences dans  ce domaine et à proposer des formations à l’ensemble des collaborateurs pour l’utilisation des nouvelles technologies. Pour ce faire, une redistribution des pouvoirs semble indispensable et naturellement les directions informatiques, si elles sont compétentes, doivent définir les orientations en collaboration avec les directions générales. Un changement de mentalités délicat mais nécessaire.

decathlonfr_La vente de matériels sportifs sur Internet a le vent en poupe. Selon une récente étude publiée les ventes en ligne de textile et chaussures de sport ont bondi de près de 20% en 2014, soit près d’un milliard d’euros de volume d’affaires supplémentaires. Ce qui fait que 18% du chiffre d’affaires total du marché du sport européen se fait via Internet, ce qui est honorable mais n’atteint pas encore le niveau d’un marché comme le jouet par exemple (à 25%). 2 Leviers de croissance sont toutefois identifiés comme le retrait en point de vente, le fameux "click and collect" dont nous avons relaté les belles perspectives en début de semaine, mais aussi la vente d’occasion de certains produits. Les vélos d’enfants tout comme les skis ou appareils de fitness sont parmi les plus prisés.

observatoireOuverture ce jour à New York de l’observatoire situé au sein de la tour One World Trade Center (541 m de hauteur tout de même). La construction est celle qui remplace les tours jumelles du World Trade Center, abattues le 11 septembre 2001. L’observatoire occupe 3 étages de la tour entre le 100 et le 102ème étage  avec un prix d’entrée de 32 $ qui permet de profiter d’une vue unique sur la ville. Des espaces sont également aménagés pour célébrer tour type d’évènements comme un conseil d’administration, un anniversaire ou un mariage. 3 à 4 millions de visiteurs sont attendus chaque année alors qu’en prévision de son inauguration ce vendredi, 350 000 tickets ont été déjà pré vendus.

fred weisseUne imitatrice avec un sacré talent est en train de se faire connaitre via YouTube. A l’occasion du dernier Festival du Film de Cannes, Fred Veïsse en a profité pour imiter avec brio des stars comme Omar Sy , Catherine Deneuve, Vincent Lindon ou Monica Belucci. Elle n’est pas humoriste ou imitatrice professionnelle et n’a qu’à son actif qu’un rôle dans un court-métrage à ce jour. Le site de vidéos en ligne, propriété de Google et qui fête ses 10 ans d’existence cherche toujours le moyen d'atteindre la rentabilité sa très forte audience de plus d’1 milliard d’utilisateurs dans 75 pays et 61 langues différentes.

Bonne journée, bonne chance et soyons créatifs

Julien Abitbol

La phrase du jour : « Mais j’étais un fils. Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles » Albert Cohen dans Le livre de ma mère