MorningEco

MorningEco© du 12.05.2015: l'Australie pourrait perdre son triple A, Flexport veut imiter Uber, le yoga pour enfants se développe

Bonjour à tous

kazeco australia2Où en est l’Australie du point de vue économique ? Ce pays si lointain fait partie du cercle restreint des nations bénéficiant de la note AAA (comme par exemple l’Allemagne) mais doit faire face à de nombreux défis comme la flambée des cours de l’immobilier faisant craindre une bulle, la baisse des prix des matières premières ou la sécheresse davantage rude dans certaines régions de ce pays continent. La Banque Centrale Australienne vient de réviser ses perspectives de croissance à la baisse autour de 2% alors que le chômage continue d’augmenter (6.2% de la population active). Néanmoins, les marges de manœuvre existent pour relancer l’activité comme la baisse des taux d’intérêt à court terme (ramenés à 2% la semaine dernière) voire budgétaires, la dette publique ne représentant que 18% du PIB. Elle n’était toutefois que de 3.3% en 2010. L'Australie pourrait donc perdre son triple A dans les prochains mois si la situation continuait à se dégrader.

kazeco sharpSharp est dans une très mauvaise passe. La société japonaise va réduire drastiquement son capital passant tout de même de 890 millions d’euros à 740 000 euros (une réduction de 99% de son capital tout de même !) redevenant ainsi une PME. Ce mouvement capitalistique va lui permettre de bénéficier d’avantages fiscaux et de maintenir le soutien des banques alors que le groupe devrait annoncer des pertes proches de 1.4 milliard d’euros. Il devrait également se séparer d’au moins 10% de ses effectifs. Suite à ce mouvement, l’action a perdu 26% lundi à la bourse de Tokyo (rebond léger ce matin de 7%). Au-delà de cette opération de sauvetage, Sharp doit trouver une nouvelle fois le moyen de se réinventer après avoir trop compté sur le succès des écrans LCD pour smartphones et tablettes. Espérons que cette cure d’amaigrissement lui offre une planche de salut.

kazeco chocolateLes asiatiques sont de plus en plus amateurs de produits à base de chocolat selon une récente étude publiée par le cabinet Ganes Consulting. En effet, la demande pour les glaces et barres chocolatées devrait augmenter de 8% par an sur la prochaine décennie du fait de l’augmentation du pouvoir d’achat de la classe moyenne en particulier. Rien qu’en Chine, la consommation de chocolat va passer de 100g à 300g par an d’ici 2020. Certes, ces derniers mois, les capacités de production ont déjà été ajustées ce qui crée temporairement une baisse des prix du cacao pour les principaux pays producteurs que sont la Côte d’Ivoire et l’Indonésie. Mais, comme l’a souligné récemment le producteur suisse Barry Callebaut, la demande sera plus soutenue dès la 2ème partie de l’année 2015.

 A suivre

kazeco thyssenDe nombreuses sociétés européennes publieront leurs résultats ce mardi comme ThyssenKrupp, Mediaset, Vivendi et Lagardère, Numéricable-SFR et Unicredito. Côté macro, la Banque de France communiquera sur le climat des affaires en avril, attendu en hausse d’1 point alors qu’aux Etats-Unis, on attend une statistique sur le moral des patrons de PME. Hier, séance de consolidation en France en particulier, le Cac40, cédant 1.27% en clôture, due notamment à des distributions de dividendes de grandes entreprises comme Axa et Sanofi. Le SP500, quant à lui, terminait en baisse de 0.50% en raison de nouvelles tensions sur les taux d’intérêt à moyen terme, c’est aujourd’hui le principal risque des marchés financiers. A noter, sur le marché de l’art, que le tableau « les Femmes d’Alger » de Pablo Picasso a été négocié pour 179.4 millions $, nouveau record absolu.

kazeco delhaizeLes rumeurs de fusion entre le belge Delhaize et le néerlandais Ahold se sont amplifiées dans la distribution. Si elles s’avéraient, cela créerait le 4ème groupe européen dans ce secteur et également une position intéressante aux Etats-Unis avec 4% du marché local. En outre, les synergies permettraient des économies de l’ordre de 600 millions d’euros. Les 2 enseignes avaient déjà envisagé une telle opération quelques années auparavant sans aboutir à un accord. Les investisseurs donnent du crédit cette fois puisque l’action Delhaize a gagné près de 20% tandis qu’Ahold clôturait en hausse de 10%. Si cette fusion venait à se conclure, cela entrainerait à coup sûr de nouveaux rapprochements à venir dans les prochains mois.

kazeco velos electriquesUne des tendances de l’économie collaborative réside dans la location de matériel plutôt que la propriété. La majorité des grandes enseignes se lancent donc sur ce créneau comme par exemple Go Sport, déjà habitué à louer les skis pour la saison d’hiver et qui inaugure un service de location de vélos électriques à bas prix. Le test démarre en région parisienne à des tarifs compétitifs, 9 euros les 2 heures et  25 euros pour la journée. S’il s’avère concluant, l’opération sera étendue pour toute la France. D’autres secteurs s’organisent comme le bricolage, y compris sous forme de franchise avec la nouvelle marque dénommée le Comptoir de la Location. En outre, selon un sondage récent réalisé par l’Ifop, 8% des Français ont déjà loué ou louent un bien via le Web et cette tendance se confirme au fil des mois. Il reste que le cadre réglementaire est difficile à mettre en place et que la frontière entre activité licite et illégale est parfois bien mince.

kazeco flexportAprès Uber qui a révolutionné les transports de personnes dans les grandes villes et dont la valorisation dépasse les 50 milliards $, voici Flexport qui ambitionne d’agiter le marché des containers à travers les océans. La société, soutenue  notamment par Google Ventures, a mis au point un logiciel permettant aux entreprises d’optimiser leurs coûts d’acheminement de marchandises en fonction des bateaux disponibles, de leurs espaces disponibles et de leurs destinations. D'autres starts-up ont déjà essayé d’exploiter ce créneau sans réussir alors que le marché potentiel est considérable, plus de 73 milliards $ en 2013. Le challenge est donc énorme pour les 31 salariés de cette start-up basée à San Francisco et dont les frères Petersen, fondateurs, ont déjà créé de nombreuses entreprises avec des succès plus ou moins probants.

kazeco yoga enfantsLe yoga de plus en plus populaire chez les enfants. La tendance nous vient des Etats-Unis et en train de se propager en Europe. En témoigne le Festival européen de yoga qui se tiendra en France cet été et qui prévoit des camps pour enfants et adolescents. Les vertus de cette  activité physique développant la souplesse et favorisant la concentration sont recherchées. A telle enseigne que de nombreux ateliers découverte ou stages  d’initiation sont organisés fréquemment. La discipline est également utilisée comme thérapie notamment pour soigner les migraines de l’enfant ou pour favoriser un sommeil plus harmonieux. Enfin, le yoga favoriserait également l’expression de la créativité et l’imagination de nos bambins. Cela vaut donc le coup d’essayer !

Bonne  journée, bonne chance et soyons combatifs

Julien Abitbol

La phrase du jour : « Qui regarde à l’extérieur rêve. Qui regarde à l’intérieur s’éveille » - Carl Jung