Les aliments raffinés : et si manger nous rendait malades?

Quoi de plus naturel que manger ? Oui mais si, comme l'immense majorité des Français, vous consommez du pain blanc, des pâtes blanches, des céréales sucrées et des desserts industriels, sachez que vous mangez « vide ». Les matières premières subissent en effet des opérations de raffinage qui consiste à supprimer -à tort- tout  ce qui est considéré comme « déchet ». En opérant ainsi, les fibres, les vitamines et les minéraux sont éliminés. Les carences augmentent, le corps se fatigue, le système immunitaire s'affaiblit. Et contrairement aux idées reçues, il suffit juste de modifier quelques (mauvaises) habitudes pour retrouver le chemin du bien-être. Explications.

30082014deuxSymboles de la modernité, les produits alimentaires raffinés sont à éviter autant que possible ; ce que beaucoup ne savent pas c'est que ces aliments sont dépourvus d'une grande partie de leurs nutriments. Les céréales par exemple, sont constituées de 3 éléments : le son (l'enveloppe jaune ou brune), l'amidon et le germe. Lors du raffinage, le son et le germe sont éliminés (ils contiennent fibres et minéraux) ; seule la farine est extraite et conservée. Les fibres sont essentielles pour réguler le transit intestinal et éliminer les toxines ; les vitamines (B et E) et minéraux (magnésium, sélénium, zinc, fer...) aident à l'assimilation des glucides, au renforcement du système immunitaire et à la constitution des cellules par exemple.

En mangeant « raffiné », l'organisme assimile avec difficulté des calories vides ; la digestion se fait au ralenti et même après avoir mangé, on ressent une sensation de fatigue et de faim. Sur le moyen terme, les carences s'accumulent et le mal-être s'installe. Plus grave, les produits raffinés, du fait de leur pauvreté nutritionnelle, augmente de 30% le risque d'infarctus et peuvent déclencher hypertension, diabète, cholestérol …

Lorsque les produits sont dits semi-complets ou complets, les « déchets » des matières premières ont été conservés : les fibres ont un effet rassasiant car leur indice glycémique est bas, c'est-à-dire qu'elles sont assimilées très lentement par l'organisme et évitent ainsi les envies de grignotage.

30082014Mais ne vous faites pas avoir ! Même un pain complet peut être très pauvre en nutriments ; pour en avoir le cœur net, il suffit de vérifier les ingrédients : ils doivent être de qualité et sans additifs chimiques ! Une astuce pour apprendre à détecter la qualité des farines : sur les sachets, les codes du genre T55 ou T80  indique que plus le chiffre est élevé, plus la farine est complète (T55= farine blanche / T150= farine intégrale).

Le raffinage est quasi identique pour le sucre. Autrefois importé, il était de couleur brune et riche en nutriments. Son origine et ses méthodes d'extraction pour le purifier l'ont rendu blanc et sans intérêt nutritionnel.  Sachez que désormais d'autres alternatives comme le rapadura ou le sirop d'agave sont  disponibles en grandes surfaces et boutiques bio.

La transition vers une alimentation plus « naturelle » doit se faire en douceur et pas totalement, sous peine d'avoir des résultats inverses à ceux recherchés. Vous pouvez tout d'abord échanger votre riz blanc contre du riz complet ou des pâtes complètes ; les textures et les goûts peuvent varier et...déplaire ! Il faut donc tester pour trouver ce qui vous conviendra. Attention : les personnes sensibles au gluten ou ayant le syndrome du colon irritable doivent sélectionner des céréales comme le quinoa, le sarrasin ou le millet. Optez pour des plats « faits-maison » (marmiton.org regorge de recettes !) plutôt que d'acheter des plats industriels, riches en additifs et pauvres en nutriments. Et surtout, buvez de l'eau pour éliminer les toxines !

30082014trois

 

Faites le test avec certains types d'aliments et voyez comment vous vous sentez après les avoir consommés (en journée ou au réveil) : c'est un excellent indicateur pour savoir si l'aliment vous réussi ou pas. En privilégiant une alimentation tournée vers le naturel, vous observerez en quelques semaines -si ce n'est quelques jours- une nette amélioration en tous points de vue : vitalité, digestion, système immunitaire, moral …

Respectez votre corps et il vous le rendra car on est ce qu'on mange !

Lyla Grabsia

Lylagrabsia@live.fr