Les 10 chiffres immanquables du 8 août 2014

ECONOMIE 

1/ L’objectif de croissance de 1% fixé par le gouvernement pour l’année 2014 semble véritablement hors de portée.

Décryptage : La Banque de France annonce une estimation à + 0,2% pour le deuxième trimestre et donc, franchement pas de quoi rejoindre l’objectif annoncé. Avec une croissance nulle au premier trimestre et une activité économique trop fébrile, les perspectives de Bercy semblent difficiles à envisager.

2/ La Banque Centrale Européenne laisse ses taux inchangés.

Décryptage : La dernière conférence de Mario Draghi a laissé place à la lucidité. Le gouverneur de la Banque Centrale Européenne reconnaît de lui-même un temps d’arrêt dans la croissance économique de la zone euro et n’a pas cette fois-ci avancé de mesures extraordinaires. La faible inflation mine vraisemblablement la bonne volonté du grand argentier italien. Les tensions créées par le dossier ukrainien ou l’inquiétude suscitée par les déboires de la Banque portugaise Esperito Santo sont également des éléments de conjoncture explicatifs.

POLITIQUE INTERNATIONALE

8 août3/ La Russie répond à l’Europe et aux pays exerçants des mesures de sanction à son encontre. Vladimir Poutine annonce un embargo à l’encontre des produits alimentaires européens pour une durée d’un an.

Décryptage : Un peu moins de 10% des exportations de produits alimentaires de l’Union Européenne partent en direction de la Russie, soit 11 Mds d’euros par an. Si les produits de luxe comme le champagne vont subir le contrecoup d’une telle mesure, la décision de Moscou paraît plus inquiétante à l’égard des élevages porcins français pour lesquels l’absence de commande russe représente un manque à gagner dont ne peut se passer la filière.

4/ L’année dernière, la France a exporté 1,17 Mds d’euros de produits alimentaires en direction de la Russie.

Décryptage : A l’échelle de la France le coût estimé de l’embargo russe devrait être au minimum de 500 millions d’euros selon la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitation Agricole).

5/ L’Argentine contre-attaque et saisie la Cour Internationale de Justice de La Haye au sujet du différend qui l’oppose à Washington.

8 août 5Décryptage : Au mois de juin dernier,la justice américaine a tranché en faveur de deux « fonds vautours » qui prêtèrent de l’argent à l’Etat argentin, alors convalescent de la crise financière à laquelle il avait dû faire face en 1998. Les deux fonds NML Capital et Aurelius Management sont aujourd’hui légalement en mesure de pouvoir réclamer 1,33 Mds de dollars. La Présidente argentine Christina Kirchner s’y oppose toujours. La tension risque bien de monter entre Buenos Aires et Washington, les Américains ayant déjà récemment pris la décision de bloquer des liquidités de l’Etat argentin se trouvant dans des banques américaines.

 

 

6/ La géopolitique marque son retour sur les marchés. Les bombardements américains sur l’Etat Islamique en Irak ne font pourtant pas trembler Wall Street. A 14 heures GMT, la place financière américaine reste relativement calme. Le Dow Jones grappille 0,06% et le Nasdaq 0 ,07%.

Décryptage : Le Président Obama n’a d’ailleurs pas hésité dès le début des frappes américaines à rappeler que les militaires américains n’allaient pas être engagés sur le terrain. L’annonce a sûrement contribué à assurer le calme.

HIGH TECH

7/ Facebook achète Private Core.

Décryptage : La dernière acquisition de Facebook est une société spécialisée dans la protection des données personnelles. Un point sensible sur lequel le réseau social est communément attaqué. Le montant du deal n’a toujours pas été révélé, mais son importance stratégique est bien réelle, alors qu’une poignée de pirates russes vient justement de dérober 1,2 Mds de mots de passe cette semaine.

8/ Facebook n’est pas la seule à miser sur la sécurité. Gemalto qui en a fait son cœur de métier achète SafeNet pour 890 millions de dollars et renforce sa position dans le secteur.

Décryptage : la sécurisation des données et des logiciels a plus que jamais le vent en poupe. On estime qu’en 2014, près de 400 millions de données sensibles ont été perdues ou volées. SafeNet a évolué avec les dernières pratiques du numérique et du cloud et son achat vient parfaitement compléter la gamme de services déjà fournis par Gemalto.

9/ Ubuntu, le système d’exploitation de Canonical connaît une croissance à deux chiffres en Inde !

Décryptage : selon le site economictimes.indinatimes.com, « l’Inde est le marché qui enregistre la plus forte croissance pour Ubuntu ». Le système d’exploitation y connaîtrait un taux d’adoption par les internautes de +50% par année ! Les économies émergentes nous apporteront peut-être la preuve d’une alternative possible dans le monde impitoyable des systèmes d’exploitation.

SPORT

10/ Forte de 2 millions d’abonnés, beIN Sports se lance dans la création d’une troisième chaîne.

8 août 10Décryptage : La filiale française d’Al-Jazeera lance une troisième chaîne à la rentrée : beIN Sports 3. La stratégie du président du groupe beIN, M. Yousef Al-Obaidly, a le mérite d’être claire. beIN Sports 1 devrait se concentrer sur les grands évènements sportifs, toutes disciplines confondues, beIN Sports 2, être exclusivement consacrée au football européen, et beIN Sports 3 enfin, devrait faire la part belle aux autres championnats sportifs (handball, tennis, volley-ball, athlétisme…) et s’adresser de fait à un plus large public.