Les 10 immanquables

Les 10 chiffres immanquables du 29 novembre 2014

ECONOMIE 

1/ La Commission Européenne accorde trois mois de sursis avant de prendre une décision définitive sur le budget français.

Décryptage : Bruxelles fait décidemment preuve d’un grand sens de la diplomatie et souhaite attendre jusqu’en mars 2015 pour juger des efforts budgétaires de Bercy. La Belgique et l’Italie sont également concernées par cette nouvelle période d’observation.

2/ Les mauvais chiffres de l’emploi au mois d’octobre portent le nombre de chômeurs dans l’hexagone à un nouveau record historique avec 3,46 millions d’inscrits à Pole Emploi en catégorie A.

Décryptage : En hausse de 0,8% au mois d’octobre, le niveau de chômage en France totalise une hausse de 5,5% en un an. Une perspective qui ne manquera pas de se prolonger en l’absence d’un véritable retour à la croissance.

3/ Sur les neufs premiers mois de l’année, Pole Emploi dit avoir détecté 89 millions d’euros de fraudes.

Décryptage : Epinglé dans le dernier rapport de la Cour des Comptes, Pole Emploi a renforcé ses instruments et sa méthodologie afin de mieux lutter contre la fraude aux indemnisations chômage notamment. Mis en relief, le nombre des acteurs « fraudeurs » ne paraît pourtant pas si élevé que cela : 9 118 demandeurs et 259 entreprises.  

4/ Majoration du tarif général des assurances prévue pour 2015.

Décryptage : Mis à part la Matmut, la MAAF et la Maif qui ont annoncé un gel de leurs prix, une enquête du journal Les Echos faite auprès des grands organismes d’assurance traduit une hausse des tarifs pour l’année à venir. Les majorations moyennes relevées s’échelonnent entre 1% et 2,6% pour l’auto, alors que le secteur habitation pourrait connaître une hausse de 5%. Cette dernière augmentation serait notamment le fait d’une hausse mal anticipée de la sinistralité climatique.

5/ Le prix du Baril de Brent (pétrole de la Mer du Nord) a chuté de 35% depuis juin et une hausse ne semble pas être tout de suite en vue.

28 novembre petrole 5

Décryptage : Hier, en annonçant maintenir ses volumes de production, soit 30 millions de barils par jour, l’OPEP contribue à maintenir l’or noir à son niveau le plus bas depuis quatre ans. Favorable à la croissance mondiale, la décision de l’OPEP prend également en compte la reprise de la production en Libye, mais aussi l’augmentation importante de la production américaine ; des facteurs qui jouent également depuis ces derniers mois sur la chute des prix du pétrole.

6/ Des millions d’américains se ruent dans les grandes enseignes de la distribution à l’occasion du Black Friday.

28 novembre black friday 6

Décryptage : Tradition américaine solidement ancrée depuis les années 1960, le Black Friday permet chaque année à des millions d’américains de bénéficier d’importants rabais auprès des enseignes de la grande distribution. Journée promotionnelle comme nulle autre, le Black Friday aurait rapporté 3,5 milliards d’euros aux commerces américains en 2013.

A lire aussi : Le Black Friday se mondialise

POLITIQUE

7/ 268 236 militants UMP attendus demain pour l’élection de leur chef de parti.

Décryptage : Ouverte uniquement aux militants UMP, le scrutin devra départager Bruno Le Maire, Hervé Mariton et Nicolas Sarkozy en prenant garde de ne pas renouer avec les accrocs de l’élection de 2012. Malgré ce mauvais souvenir et la polémique engendrée autour du mode de scrutin, l’UMP recourra une fois encore au vote électronique.

HIGH TECH

8/ 461 pour, 101 contre et 88 abstentions. Les eurodéputés ont approuvé hier à une très large majorité une résolution visant à mieux assurer « la défense des droits des consommateurs sur le marché numérique ».

28 novembre parlement européen 8

Décryptage : En filigrane, la résolution vise essentiellement Google et sa capacité à agglomérer des services annexes (Youtube, Google Maps, fonctionnalités de réservation de billets d’avion…) à son moteur de recherche. En souhaitant dissocier ces deux éléments, c’est directement le modèle économique du géant de Menlo Park qui est visé. Si la réflexion européenne se fonde sur l’opposition à un abus de position dominante, nul doute que les modalités juridiques et pratiques d’un tel démantèlement restent encore tout à fait hypothétiques.

9/ Des robots au service de la sécurité chez Microsoft.

28 novembre microsoft k5 9

Décryptage : Le campus californien de la firme s’est en effet récemment équipé de robots K5 de la firme Knightscope afin d’assurer des missions basiques de surveillance. Disposant d’algorithmes permettant de reconnaitre des attitudes suspectes et d’envoyer des signaux d’alarmes, les robots réalisent aujourd’hui des tâches autrefois effectuées par des agents de sécurité. Chez Microsoft, c’est apparemment déjà le futur…

REGION

10/ Quatre semaines après le dépôt des comptes au Tribunal de Commerce de Marseille, les juges consulaires considèrent la cessation des paiements de la société.

Décryptage : Placé en redressement judiciaire, le cas de la SNCM va enfin pouvoir faire l’objet d’une étude approfondie. Grevée par le remboursement de prêts autrefois accordés par l’Union Européenne et mise à mal par une organisation structurelle défaillante, la SNCM dispose aujourd’hui d’une période de sauvegarde de 6 mois, pendant laquelle sa gestion sera ramenée aux fondamentaux les plus strictes, avant de pouvoir étudier toute continuation de l’activité. Une étape intermédiaire du plan de sauvegarde est fixée au mois de janvier 2015 afin de dresser un premier bilan.