Les 10 immanquables

Les 10 chiffres immanquables du 27 octobre 2014

ECONOMIE 

1/ Résultat d’une étude menée par le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger. Dans une perspective pessimiste, la robotisation de notre économie pourrait menacer 3 millions d’emplois en France à l’horizon 2025.

Décryptage : Dans une société toujours plus technologique et technique, le travail de la main, celui de l’ouvrier, est déjà depuis longtemps menacé par les gains de productivité induits de l’automatisation de nos procédés de fabrication. Mais le cabinet note aujourd’hui le développement accru de la robotique dans d’autres secteurs et prévoit son intégration progressive dans des secteurs aussi divers que l’agriculture, le bâtiment, l’hôtellerie, les professions juridiques et comptables ou encore la police et l’armée.

Dans un scénario pessimiste, une telle intrusion de la robotique dans notre monde du travail induirait un taux de chômage brut estimé à 18% selon les auteurs de l’étude. En guise de recommandation, le cabinet insiste sur le nécessaire besoin de formation, pour redonner de l’employabilité aux personnes , mais aussi pour mieux anticiper les changements d’un monde en pleine phase de mutation technologique.

 

2/ Stress test de la BCE, « seulement » 25 banques européennes sur 130 échouent.

28 octobre 2014 bce 3Décryptage : Test de résistance bancaire, un stress test évalue la capacité des établissements bancaires à répondre « présent » et à assurer leurs missions auprès des consommateurs en cas de crise financière majeure. Pour cette dernière édition, le bilan des banques françaises est plutôt bon. Aucune banque de l’hexagone n’a échoué.

 

3/ La France évite le bras de fer avec la Commission Européenne et transmet des « rectificatifs » à son projet de budget 2015 envoyé à Bruxelles.

Décryptage : Il était apparemment temps de changer la copie ! De la lettre envoyée par Bruxelles à François Hollande, nous n’avons rien su. Pourtant, il semblerait bien que les autorités européennes s’apprêtaient jusqu’alors à sanctionner le manque de rigueur budgétaire du projet français. Bercy annonce finalement soumettre des éléments nouveaux représentant 3,6 milliards d’euros de recettes, non pris en compte lors de la remise initiale du projet de budget.

Sans être totalement « sortis du chapeau », ce montant comprendrait notamment une importante réduction de la charge de la dette d’1,5 milliard ou encore les recettes de la lutte menée contre la fraude et l’optimisation fiscale.

Bruxelles devrait remettre son verdict sur le projet de budget français d’ici demain.

 

4/ Hier, le plan de reprise du fabricant de chariots Caddie a été adopté par le Tribunal de Commerce de Paris. Les repreneurs s’engagent à conserver 128 postes sur 380.

28 octobre 2014 caddie 4Décryptage : L’offre de reprise de Stéphane Dedieu, ancien directeur général de la société dont il a le contrôle aujourd’hui (65% des actions de la société), a finalement convaincue le Tribunal de Commerce. Avec deux autres sociétés spécialisées dans l’entretien et la maintenance des chariots, l’italien Bertoldi (25% des actions) et l’allemand Shopbox (10% des actions), au capital, Stéphane Dedieu dit pouvoir remettre progressivement sur pieds la société. Les repreneurs se sont également engagés dans le cadre du plan de reprise à ne pas effectuer de licenciements économiques pendant au moins deux ans.

 

 

5/ Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi bat un nouveau record en septembre avec 3,43 millions de personnes.

28 octobre 2014 pole emploi 4Décryptage : Les mauvais chiffres ont directement été évoqués par François Rebsamen. Le ministre du Travail, en est même venu a parlé d’«échec » du gouvernement en matière de lutte contre le chômage. Aveu d’humilité ou de lucidité… François Rebsamen en a aussi profité pour annoncer des mesures visant à mieux contrôler la situation des travailleurs détachés, notamment dans le secteur de la construction. Travaillant en France, tout en payant leurs cotisations sociales à l’étranger, ces travailleurs détachés bénéficient également des dispositions du Code du Travail et des droits sociaux qui y sont garantis. Le ministre du Travail entend ainsi mieux contrôler l’imposition de cette qualité de travailleurs, très présente dans le bâtiment.

 

RELATIONS INTERNATIONALES

6/ Dilma Rousseff enchaîne son deuxième mandat à la tête du Brésil.

28 octobre 2014 rousseff 6

Décryptage : Avec 51,45% des suffrages, Dilma Rousseff remporte une nouvelle fois l’élection présidentielle mais les résultats peuvent lui donner à réfléchir.

Donné perdant au premier tour par les sondages, il y a à peine deux mois, à la faveur d’un duel de femmes Rousseff-Silva au second tour, Aecio Neves perd l’élection avec un score solide de 48,55% des suffrages exprimés. Le score de Neves traduit l’ensemble des contestations qui se sont réunies derrière lui entre les deux tours (milieux d’affaires, libéraux, écologistes soutiens de Marina Silva…). Le faible écart entre les deux candidats est le plus faible qu’est connu le Brésil depuis l’élection présidentielle de 1995.

 

7/ Les élections législatives ukrainiennes de dimanche dernier plébiscitent près de 70% de partis favorables à un rapprochement avec l’Union Européenne.

28 octobre 2014 petro porochenko 7Décryptage : Arrivé en tête des élections avec son parti qui totalise à lui seul 23% des suffrages, Petro Porochenko a aujourd’hui la possibilité de faire reposer son programme pro-européen et pro-occidental sur une assise politique ferme. Il faut remonter à l’indépendance de l’Ukraine en 1991 pour retrouver un tel consensus politique au sein de la vie politique ukrainienne.

 

8/ On a voté aussi en Tunisie. Le parti Nidaa Tounès avec 37% des suffrages exprimés a remporté les élections législatives nationales face au parti islamiste Ennahda (32% des suffrages exprimés).

Décryptage : Toujours en attente des résultats officiels, le parti Ennhada a cependant d’ores-et-déjà reconnu sa défaite par la voix de l’un de ses porte-paroles. L’illusion lyrique de 2011 est passée et Ennhada n’est plus sollicitée comme au lendemain du printemps arabe. Le manque de résultats dans les domaines économiques et sociaux a pesé dans la balance et orienté les votes de la population vers une alternance et des perspectives plus libérales.

 

FOOT

9/ Carton de Nice contre Guingamp (7-2) et quintuplé de Carlos Edouardo !

28 octobre 2014 carlos eduardo9Décryptage : Si l’OGC Nice peut célébrer sa victoire de dimanche dernier face à Guingamp en championnat, c’est en grande partie grâce à la performance historique de son attaquant brésilien. Auteur de cinq buts en un seul match, Carlos Eduardo est le premier joueur a réalisé cette performance en Ligue 1 depuis Toni Kurbos qui en avait marqué six à Cannes, le 28 avril 1984, avec le FC Metz. Dans l’histoire du championnat de France le record absolu de huit buts marqués date des années 1930 et est toujours détenu conjointement par André Abegglen et Jean Nicolas.

 

F1

10/ En difficulté financière et frappée par l’accident de son pilote Jules Bianchi, l’écurie de F1 Marussia, 9ème du championnat déclare être en procédure de redressement judiciaire.

Décryptage : En délicatesse financière, Marussia ne participera pas au prochain Grand Prix des Etats-Unis, mais les administrateurs n’interdisent pas pour autant le retour de l’écurie en championnat d’ici un, à deux grands prix, le temps que l’écurie trouve les fonds nécessaires pour poursuivre sa saison.  

 

David Dayan

kazeco.com