Les 10 immanquables

Les 10 chiffres immanquables du 21 octobre 2014

ECONOMIE 

1/ Disparition d’un grand patron. Christophe de Margerie, PDG de Total, a été victime dans la nuit de lundi à mardi d’un accident mortel au décollage de son jet privé de l’aéroport moscovite de Vnoukovo.
Décryptage : Le Falcon 50 de l’homme d’affaires a heurté une déneigeuse dans sa phase de décollage. L’accident a provoqué la mort du PDG de Total, mais aussi des trois membres du personnel de bord qui l’accompagnaient. Un comité d’enquête russe a d’ores-et-déjà dressé une première synthèse d’information et attesté de l’état d’ivresse du conducteur de la déneigeuse. Des informations additionnelles sur les circonstances de l’accident devraient se succéder dans les prochaines heures.
 
 

2/ 40 ans de carrière chez Total.

21 octobre 2014 de margerie 1Décryptage : Patron emblématique de Total, Christophe de Margerie a réalisé la totalité de sa carrière professionnelle depuis 1974 au sein du groupe pétrolier français. Lentement, mais sûrement, le futur grand patron a gravi tous les échelons de la société avant d’en devenir le PDG en mai 2010. Il laisse derrière lui une orientation stratégique performante notamment axée sur un intense développement à l’étranger.

Première capitalisation boursière française, cinquième groupe pétrolier mondial, Total c’est un chiffre d’affaires de 189,5 milliards d’euros et un bénéfice net de 8,4 milliards d’euros en 2013, mais aussi plus de 100 000 salariés de par le monde.

 

3/ Nommé initialement pour un mandat de cinq ans, Luc Oursel, patron d’Areva quitte ses fonctions à la tête du géant du nucléaire français.

Décryptage : Des raisons de santé poussent le dirigeant à quitter ses fonctions. L’Etat actionnaire d’Areva à 87% pourrait bien saisir l’occasion pour renforcer son initiative de réforme de la gouvernance au sommet du groupe nucléaire français. Les retards successifs sur le projet d’EPR finlandais avaient notamment suscité de vives réactions au plus haut sommet de l’Etat.

Entre le départ de Luc Oursel de la direction d’Areva, de celui d’Henri Proglio d’EDF et la disparition tragique de Christophe de Margerie, les têtes du secteur énergétique français sont appelées à se renouveler et à répondre au double défi de la transition énergétique et de l’approvisionnement stratégique, après une crise ukrainienne qui a profondément modifié le dialogue avec Moscou.

 

4/ Le plan d’investissement de 50 milliards demandé par Paris à Berlin n’aura pas lieu.

21 octobre 2014 sigmar gabriel 4Décryptage : Le voyage de Michel Sapin et d’Emmanuel Macron en Allemagne n’a donc pas suffit. Berlin conçoit à une politique de relance en Europe menée de concert avec la France, mais au prix d’investissements publics. Le ministre de l’économie allemande Sigmar Gabriel a reconnu qu’une hausse des investissements allemands était nécessaire, mais que celle-ci allait s’opérer dans un premier temps par le secteur privé, avant de grever les finances publiques de l’Etat fédéral. Une prochaine réunion interministérielle franco-allemande prévue le 1er décembre devrait cependant permettre la mise en place de « propositions extrêmement concrètes » selon les propos de Michel Sapin.

 

5/ Une fraude d’un montant d’1,7 milliard d’euros démantelée en Italie.

Décryptage : 62 personnes sont soupçonnées d’avoir participé à cette fraude record sur le territoire transalpin. Pendant treize ans, des fausses factures ont permis d’accumuler des sommes faramineuses. Retirés en espèce aux guichets des banques, ces montants étaient ensuite placés au Luxembourg et à Saint-Marin. Pour éviter d’être repérées par le fisc, les sociétés étaient systématiquement dissoutes et remplacées par de nouvelles entités.

 

6/ Selon un récent sondage Odoxa pour le parisien, 58% des Français disent être séduits par le successeur d’Arnaud Montebourg au Ministère de l’Economie.

21 octobre 2014 macron 6


Décryptage : Emmanuel Macron
semble avoir réalisé une bonne entrée en matière auprès des Français. D’après l’étude réalisée, 54% d’entre eux affirment avoir une « bonne opinion » du ministre et 4% une « très bonne ». Symbole de changement et de spontanéité, sans être non plus immunisé contre les bourdes, comme celle l’ayant conduit a parlé de l’illettrisme des ouvrières de l’usine GAD et dont il s’est rapidement excusé, le ministre donne une image de mouvement et d’initiatives maîtrisées qui plaît à gauche…mais aussi à droite.

 

LIBRAIRIE

7/ Vendu à 570 000 exemplaires, Merci pour ce moment, l’ouvrage-brûlot de Valérie Trierweiler aurait aujourd’hui rapporté plus d’1,3 millions d’euros à son auteur.

Décryptage : Fort de son succès en France, l’ouvrage de l’ex-compagne du chef de l’Etat s’apprête aujourd’hui à être un best-seller à l’étranger et a d’ores-et-déjà fait l’objet de traductions en 11 langues.

 

CLIMAT

8/ Avec 15,72°C de température moyenne, le mois de septembre 2014 est le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré depuis septembre 1880.

Décryptage : Le constat est le fruit d’une analyse très précise effectuée par l’agence américaine océanographique et atmosphérique. Selon les perspectives de l’agence, 2014 serait également en passe de devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée à l’échelle du globe depuis que des mesures scientifiques sont régulièrement effectuées.

 

FAIT DIVERS

9/ Oscar Pistorius condamné à 5 ans de prison pour la mort de Reeva Steenkamp.

21 octobre 2014 pistorius 9Décryptage : Reconnu coupable d’homicide involontaire sur la personne de sa petite amie Reeva Steekamp, Oscar Pistorius écope d’une peine moins lourde que celle des 10 ans de prison prévue par les réquisitions du parquet le 18 octobre dernier. La juge Tokozile Masipa a dit ne pas vouloir retenir les arguments de la défense faisant état de l’amputation des deux jambes et des problèmes psychologiques de l’accusé et a considéré que les prisons sud-africaines étaient en mesure de le recevoir décemment et de lui donner toute l’aide nécessaire à son état physique comme mental.

 

REGION

10/ 5000 personnes attendues ce soir à 19 heures à l’Acropolis de Nice, pour une « réunion publique » autour de Nicolas Sarkozy.

Décryptage : L’ancien chef de l’Etat multiplie les apparitions devant les militants et fait le tour des personnalités politiques de droite du département, avant de partir demain pour Toulon où il tiendra de nouveau meeting. Déjà en campagne, Nicolas Sarkozy se met en marche face à un Alain Juppé que les sondages continuent de placer en tête de la course à l’UMP.