Les 10 chiffres immanquables du 14 octobre 2014

ECONOMIE 

1. Ségolène Royal souhaite une baisse de 10% des tarifs des péages autoroutiers et évoque même une gratuité de ceux-ci le week-end.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20141

Décryptage : Le grand mouvement de privatisation de nos autoroutes initié en 2005 a eu ses effets pervers et ses dérives. Initialement, la hausse des tarifs autoroutiers est encadrée et ne saurait excéder 70% du niveau d’inflation annuel. Or, de 2007 à 2012, la hausse des tarifs autoroutiers a été de 11% alors que celle de l’inflation n’aurait été que de 8,5%. Une négligence qui n’échappe pas à la ministre de l’Ecologie. Bénéficiant d’une situation de rente très lucrative, les sociétés autoroutières sont désormais appelées à baisser leurs tarifs et à contribuer à un meilleur financement du réseau français.

2. En rythme annualisé, le niveau de l’inflation en France au mois de septembre est tombé à 0,3%, soit à son plus bas depuis 5 ans.

Décryptage : La France et l’Europe peuvent plus que jamais craindre la perspective d’un scénario déflationniste. Report des achats de la part de consommateurs soucieux de préserver leur épargne, réduction consécutive des marges des entreprises, emprunts plus difficiles à rembourser… les risques d’un cycle de la déflation sont multiples et exigent généralement des programmes de relance coûteux que les pays européens ne semblent pas prêts à effectuer.

 

SOCIAL

3. Selon un sondage Odoxa pour I-Télé/Le Parisien, 59% des Français se disent favorables à une dégressivité de l’assurance-chômage.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20143Décryptage : La réforme de l’assurance-chômage et la dégressivité des indemnisations divisent à gauche. En effet, si 40% des sympathisants de gauche s’y disent prêts, 72% des sympathisants de droite y seraient favorables. Invoquant la nécessaire réduction du déficit de l’Unedic qui s’élève aujourd’hui à 4 milliards d’euros, Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière que la réforme de l’assurance-chômage ne devait pas être un tabou. L’Elysée annonçait pourtant hier qu’une telle initiative n’était pas à l’ordre du jour avant mi-2016, soit à date d’expiration de la dernière convention Unedic signée le 1er juillet dernier.

Dans une période où les marges de manœuvres politiques et économiques restent excessivement faibles, l’exécutif ne veut pas prendre le risque de provoquer les partenaires sociaux en méprisant une convention récemment signée, mais prépare tout de même les esprits à de futures changements pour la fin de la mandature Hollande.

 

4. Le journal britannique The Independant affirme que 2,5 millions de Français seraient actuellement expatriés.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20144Décryptage : The Independant prend de vitesse la commission d’enquête parlementaire sur l’exil des forces vives de la France, dont le rapport officiel devrait être rendu public aujourd’hui. Les estimations des Français expatriés oscillent entre 1,7 et 2,5 millions. Le phénomène toucherait aujourd’hui toutes les couches de la société. Selon une étude Deloitte, 80% des jeunes diplômés sollicités à la fois par une offre d’emploi en France et une autre à l’étranger choisissent en faveur de la seconde. Leur motivation première : trouver un bon emploi où l’esprit d’avancement et de progression existe encore. Mais les jeunes diplômés ne sont pas les seuls à quitter l’Hexagone. La France, autrefois 2ème terre d’accueil de sièges sociaux au niveau européen, rétrograde également à la 5ème place de ce classement. Du côté des contribuables redevables de l’ISF, ils sont également 20% en plus à avoir quitté la France en 2012 par rapport à 2011.

Enjeu économique, le maintien des forces vives françaises sur le territoire est également devenu un enjeu politique. Si les députés UMP en laisse la responsabilité à François Hollande, d’autres observateurs pointent également les maux d’une mentalité trop attentiste, fébrile, ne laissant pas sa place à la progression de carrière, bref à une mentalité et à une culture du travail bien antérieure aux élections présidentielles de 2012.

 

POLITIQUE

5. Selon un baromètre Ipsos-Le Point, la popularité de Nicolas Sarkozy s’effondre de 9 points ! Les opinions favorables à l’égard de l’ancien chef de l’Etat tombent à 31%. Le retour s’annonce plus difficile que prévu.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20145Décryptage : La communication de l’ancien Président de la République ne semble pas avoir payée. S’il s’est dit dans l’obligation de revenir, les Français semblent encore s’interroger sur les motivations de son retour. Par ailleurs, l’effet Juppé se fait lui aussi sentir. Avec 76% de bonnes opinions, Alain Juppé passe devant Nicolas Sarkozy (71%) dans le cœur des sympathisants UMP. Des chiffres qui ont leur importance à l’heure où le principe des primaires semble avoir fait l’objet d’un large consensus à droite.

 

RELATIONS INTERNATIONALES

6. Le referendum du 9 novembre sur l’Indépendance de la Catalogne est annulé.

Décryptage : Le pouvoir exécutif de Catalogne a annoncé l’annulation du referendum initialement prévu et l’a remplacé par « une consultation citoyenne ». La Cour Constitutionnelle Espagnole avait déjà suspendu l’organisation du scrutin en raison de l’atteinte qu’il représenterait vis-à-vis de la souveraineté espagnole et la Constitution de 1978. Légaliste, la décision d’annulation et de remplacement du scrutin par le pouvoir exécutif catalan est habile. La Catalogne évite toute provocation inutile et indigne d’une communauté démocratique, tout en sollicitant l’opinion de sa population en espérant y trouver un fort plébiscite sur lequel les futures revendications d’indépendance à l’égard de Madrid pourront s’appuyer.

 

HIGH TECH

7. Rachat T-Mobile par Free : le prix de rachat de 33 dollars par action n’aura pas suffi.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20147Décryptage : Xavier Niel avait amélioré son offre de rachat de T-Mobile US pendant l’été en annonçant une offre à 18 milliards de dollars pour 67% du capital, au lieu des 15 milliards initialement prévus pour 56,6% du capital. Il faut dire que le prix est inférieur à celui que Sprint avait autrefois estimé être prêt à débourser, soit entre 38 et 40 dollars par action. Mais Deutsche Telekom – société-mère de T-Mobile US – a sans doute refusé l’offre en raison de la chute de capitalisation boursière qu’aurait entraîné la vente de sa filiale américaine. Les analystes estiment en effet que la valorisation du géant allemand aurait pu passer de 50 à 30 milliards de dollars, une chute brutale et exposant à des risques éventuels d’OPA hostiles en période de concentration du secteur des Télécoms européens. Le rêve américain de Xavier Niel n’aura pas lieu…

 

NOBEL

8. Aux côtés de Gérard Debreu (1983) et de Maurice Allais (1988), Jean Tirole devient le troisième lauréat français du Prix Nobel d’Economie.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 20148Décryptage : Après Modiano en littérature, c’est à Jean Tirole de recevoir le Prix Nobel en raison de son apport considérable à la science économique et à l’économie industrielle en particulier. Les travaux de l’économiste français ont notamment servi à mieux appréhender la dérèglementation de secteurs monopolistiques ou oligopolistiques – électricité, ferroviaire, télécoms - et à y préserver des enjeux concurrentiels bénéfiques à l’activité économique dans son ensemble. Adepte des grands principes de l’économie de marché, mais vigilants aux effets des privatisations ou encore défenseur d’une taxe sur les licenciements afin de responsabiliser certaines entreprises, Jean Tirole développe depuis de nombreuses années une pensée riche et équilibrée faisant de lui un économiste de tout premier plan.
 

Polytechnicien, docteur en mathématiques, professeur émérite au MIT à Boston, Jean Tirole est également à la tête de la Toulouse School of Economics.

 

REGION

9. PACA, 4ème région la plus pauvre de France.

Décryptage : Région riche dans l’absolu, la région PACA est pourtant victime de grandes disparités si l’on en croit les derniers chiffres de l’INSEE. Avec un recul de trois ans, l’Institut rappelle qu’en 2011, un habitant sur six, soit 806 200 habitants vivaient sous le seuil de pauvreté. La région prend la 4ème place d’un classement qui la place respectivement derrière le Nord-Pas-de-Calais, le Roussillon et la Corse.

 

10. Le 30ème Mipcom, Marché International des Programmes, a ouvert ses portes à Cannes.

Décryptage : Comme chaque année, les chaînes de télévisions se retrouvent pour acheter, mais aussi pour vendre à leurs consœurs des programmes susceptibles d’attirer les plus fortes audiences. Canal+, productrice de séries-télévisées originales (Borgia, Braco, Mafiosa…) a d’ores et déjà annoncé l’achat de deux programmes anglo-saxons : American Crime auprès d’ABC et The Driver de la BBC.

les 10 chiffres immanquables 14 octobre 201410

Le créneau des séries-télévisées est excessivement porteur. L’essor de programmes de grande qualité, nécessitant des budgets parfois supérieurs à ceux du cinéma (Game of Thrones, House of Cards…), est également soutenu par l’augmentation significative des supports mobiles, qui à l’instar de nos smartphones et tablettes, nous permettent de voir et revoir nos programmes favoris à n’importe quel moment et en tous lieux.