Les 10 chiffres immanquables du 12 septembre 2014

ECONOMIE 

1/ Michel Sapin a indiqué mercredi dernier que selon ses estimations, le déficit public atteindra les 4,4% du PIB contre 3,8% initialement prévus.

Décryptage : L’objectif européen d’un déficit public limité à 3% du PIB est aujourd’hui exclu. Valls rencontrera la chancelière allemande les 21 et 22 septembre prochain pour user des marges de manœuvres autorisées par les traités européens et laisser courir un peu de déficit malgré l’opposition outre-rhin. En France aussi, des voix contrastant avec celle du gouvernement s’élèvent et notamment celle de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, pour lequel la réduction des déficits est un impératif et l’objectif des 3% une nécessité à respecter dès aujourd’hui.

 

2/ Marché immobilier en Ile-de-France, 9,2% des acheteurs sont étrangers, un record sur ces quinze dernières années.

12 septembre 2014 immobilier paris kazeco

Décryptage : Les notaires de la région Paris/Ile-de-France sont formels, la tendance n’a jamais été aussi forte lors de ces dernières années. Dans le cossu 7ème arrondissement, 17% des transactions sont mêmes générées par des étrangers. A l’inverse, les acheteurs Français ne se pressent pas. L’ensemble des transactions financières en région Paris/Ile-de-France est en recul de 11% par rapport à la moyenne des dix dernières années à cette période de l’année.

 

3/ La Royal Bank of Scotland (RBS) dont le siège est basé à Edimbourg depuis 1727 menace de revenir sur le sol anglais en cas d’indépendance de l’Ecosse.

12 septembre 2014 titre rbs kazeco
Siège historique de la RBS à Edimbourg
 

Décryptage : L’Etat britannique était venu au secours de la RBS pendant la crise financière de 2009 et avait empêché sa faillite en en devenant l’actionnaire majoritaire. Aujourd’hui, RBS annonce que les conséquences de l’indépendance écossaise seraient néfastes pour ses affaires et qu’elle n’hésiterait pas à relocaliser son siège sur Londres. La banque resterait ainsi sous le giron de la Bank of England. Une déclaration similaire de la Lloyd’s, elle aussi basée en Ecosse, a également été communiqué à la presse il y a quelques jours.

 

4/ A 53 ans, Ana Botin prend la suite de son père Emilio Botin décédé mercredi dernier d’une crise cardiaque.

12 septembre 2014 ana botin kazecoDécryptage : La dynastie des Botin se perpétue à la tête de la Santander avec la nomination d’Ana Botin., les difficultés connues depuis le début de la crise financière, le développement à l’international de ses activités, mais aussi la remise en cause du mode de gestion familial de la banque seront les grands défis face auxquels la nouvelle patronne de la Santander devra faire face.

 

POLITIQUE 

 

5/ Brice Hortefeux confirme le retour de Nicolas Sarkozy dans la vie politique à l’occasion des élections à la présidence de l’UMP, en annonçant la collecte de 12 000 parrainages de militants.

Décryptage : Pour se présenter régulièrement à la présidence de l’UMP et conformément aux statuts du parti, il est nécessaire de présenter une candidature avant le 30 septembre, mais aussi de réunir 2 681 parrainages, soit 1% des 268 341 adhérents autorisés à voter au congrès du 29 novembre prochain.

 

SOCIETE

6/ Pour 62% d’étudiants interrogés, une ville intelligente est une « ville durable ».

Décryptage : Selon une étude réalisée par Harris Interactive pour la chaire de Développement Durable de l’ESSEC, une grande majorité des futurs actifs plébiscite la vision d’une ville verte, écologique et durable, plus que simplement technologique ou « connectée ». 90% d’entre-eux se prononcent en faveur d’une meilleur préservation de la nature en ville et 63% considèrent qu’elle a sa place jusqu’au sommet des bâtiments. Jardin en étage, façades végétales, bâtiments à faible consommation d’énergie, voire à énergie positive seront les composantes de la ville intelligente de demain, mais aussi des éléments essentiels de leur attractivité. 54% des étudiants interrogés affirment d’ailleurs qu’ils pourraient refuser une offre d’emploi au sein d’une ville à la mauvaise qualité de l’air.

 

7/ L’été 2014 est le moins meurtrier sur les routes depuis 1948, date de publication des premières statistiques sur la mortalité routière.

12 septembre 2014 mortalité routière kazecoDécryptage : 603 tués sur l’ensemble de l’été, jamais les victimes des accidents de la route n’auront été moins nombreuses. Depuis 2005, la baisse de la mortalité routière est continue.

 

NUMERIQUE

 

8/ Gmail a été piraté, 5 millions de mots de passe dérobés… et publiés !

Décryptage : Gmail incite ses utilisateurs à changer de mot de passe suite à l’attaque dont la messagerie a fait l’objet. Les mots de passe ont été volés, mais également diffusés sur un site russe. Si les pirates assurent que 60% des mots de passe sont valides, Google affirment qu’il s’agit de données anciennes, sans utilité.

 

BASKET

 

9/ La France a battu l’Espagne 65 à 53, en quart de finale du Championnat du Monde de Basket.

12 septembre 2014 basket france espagne kazecoDécryptage : L’Espagne, 2ème attaque du championnat jusqu’alors (derrière les Etats-Unis et leur moyenne de 88,2 points par match) a été défaite par une Equipe de France dépourvue de Tony Parker, mais pas moins vaillante pour autant. Pour son match de ce soir, la France rencontrera la Serbie, poids lourd du basket européen, avant de pouvoir envisager une éventuelle finale face au géant américain.

 

SPORT AUTOMOBILE

 

10/ Après 23 ans à la tête de Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo quitte la firme de Maranello.

12 septembre 2014 montezemolo kazecoDécryptage : Le parcours de Montezemolo chez Ferrari aura été exemplaire. Entre ces débuts en 1991, à une époque où la marque connaît de sérieuses difficultés, et aujourd’hui, Ferrari a repris des couleurs. Renouvellement des modèles, succès commerciaux de la 456, de la 550, de la FF… Montezemolo a réussi à redonner son caractère d’exclusivité à la marque en réduisant le nombre de voitures produites sans jamais négliger les moindres détails de fabrication qui font les automobiles de prestige. Aujourd’hui encore, la stratégie est payante. En 2013, le nombre de véhicules délivrés au réseau de revendeurs baissait de 5,4%, alors que le chiffre d’affaires augmentait de 5% et atteignait les 2,3 Mds d’euros.

Seule explication à donner au départ de Montezemolo, les divergences de vues qui l’opposent depuis plusieurs années à Sergio Marchionne, patron de Fiat et nouveau dirigeant de Ferrari. Marchionne a également reconnu il y a quelques jours que même si les résultats économiques de Montezemolo étaient bons, les résultats sportifs de la marque n’étaient plus au rendez-vous depuis ces dernières années.