L'entreprise à la Une

Le modèle Costco, rentable, fait peur à Carrefour et Auchan

kazeco costcoCostco vient de fêter ses 31 ans et publie des résultats solides au 3ème trimestre 2014. La chaine de distribution opérant sur le système de club-entrepôt et requérant une adhésion fait mieux que son concurrent direct Wal-Mart. Il vient en effet de dévoiler une augmentation de ses ventes globales de 7.4% sur le trimestre à 26.9 milliards de dollars. Le bénéfice net est lui aussi en progression à près de 500 millions $ sur les 3 derniers mois au-dessus des prévisions des analystes.

Le modèle de Costco est pertinent. En effet, les magasins Costco sont en général des entrepôts de 12 000 à 15 000 m² qui proposent en général pas plus de 4 000 références dont la moitié dans l’alimentaire. Les clients peuvent profiter de dégustation ou d’essais de produit à tout moment même si la disposition des produits est plutôt sommaire puisque souvent sous forme de palettes. La marge brute est faible 14% juste pour couvrir les coûts.

costco2Car la rentabilité de Costco est ailleurs. Les clients voulant faire leurs courses chez le distributeur doivent s’acquitter d’une adhésion comme à un club. Environ 35 à 40 euros l’abonnement à l’année. Aux Etats-Unis, le taux de renouvellement est de 91% d’une année sur l’autre ; au niveau mondial c’est 86%.

Après l’Espagne où il s’installe progressivement, Costco veut donc conquérir le marché français même si certaines règles concernant la distribution sont plus drastiques et ses futurs concurrents habitués à employer les recours judiciaires pour garder leur part du gâteau. C’est d’ailleurs par le biais d’une action combinée d’Auchan et d’un franchisé de Carrefour Market via la Commission d’Aménagement du Territoire que le 1er club entrepôt Costco a vu son ouverture différée de d’automne 2015 à avril 2016. Malgré tout, le management du distributeur américain reste certain de la pertinence de son modèle économique et de son succès à venir dans l’Hexagone.