L'Eco de la nouvelle économie

Le marche des consoles des jeux, un marché en pleine mutation

Sartoru Iwata, le patron de la marque Japonaise Nintendo, a tenu une conférence de presse hier ou il a défini clairement les nouvelles orientations que son groupe allait prendre pour faire face a la profonde mutation du marche des consoles de jeux.
Il a annonce à la fois la sortie imminente d’une nouvelle console sans toutefois en donner plus de détails et surtout la mise en place d’un nouveau partenariat avec le fabricant de jeux en ligne DENA afin de développer les jeux sur Smartphones.
 
Une application Super Mario, icone de la marque, va par exemple être mise au point avec l’objectif bien précis de conserver le maximum d’utilisateurs qui délaissent de plus en plus leur console pour jouer sur un terminal mobile.
 
Le créateur de Mario traverse depuis des années une passe extrêmement difficile à cause justement de cette concurrence des Smartphones qui remplacent très bien les consoles pour les joueurs occasionnels. Cette rivalité est d'autant plus forte que les jeux pour mobiles sont meilleur marché quand ils ne sont pas tout bonnement gratuits
 
Les derniers résultats du groupe japonais attestent de cette situation. Nintendo a annoncé, fin Janvier, qu'il n'atteindrait pas son objectif de bénéfice d'exploitation annuel en raison des ventes médiocres de la console de jeu mobile 3DS.
Cela confirme donc le nouvel virage décrit par son PDG, car Nintendo s’est longtemps reposé sur ses acquis préférant tabler sur le succès de jeux tels que "Mario Kart 8" contrairement a ses   2 principaux concurrents, Sony et Microsoft qui ont pour leur part ,su beaucoup mieux  adopter leurs offres et répondre aux attentes des consommateurs
Le résultat d'exploitation de Sony du troisième trimestre 2014-205 publié hier, porté à la fois par des réductions de coûts et des ventes plus élevées que prévu de ses capteurs d'images et de sa console de jeu PlayStation, a montré une multiplication par deux du bénéfice de la même période de 2013-2014.images 4
Ces deux compagnies se livrent depuis quelques années à une lutte acharnée sur le terrain des contenus et ont distancé de façon très marquée Nintendo sur ce secteur
Microsoft compte notamment sur son catalogue de divertissements, qui va être étoffé prochainement avec l'apparition de nouvelles applications de VOD
Il a aussi annoncé la production de séries et de documentaires exclusivement pour sa   console, ainsi que l'intégration de Twitter dans son interface. S’agissant des jeux qui est l’élément central de cette compétition, Microsoft jouit, faut il le rappeler, de sa position de leader et il est par conséquent plus à même de convaincre les éditeurs de signer avec lui.
Sony devrait pour sa part poursuivre sa collaboration avec les créateurs indépendants de jeux vidéo, dont l'originalité et la fraîcheur des productions sont plébiscitées par un public mature et exigeant.
 
Car au final, rappelons le, le principal objectif pour ces différents acteurs des jeux vidéos par ailleurs des grandes multinationales, c’est d’augmenter leur base de clientèle et intégrer le jeu mobile dans l’offre, pour séduire ceux qui, aujourd’hui, se contentent de leur téléphone ou de leur tablette. L’enjeu est donc considérable et promet de connaître de nombreux autres rebondissements.
 
 Joseph Alexis 
Juriste