Consommation

L'argile: un remède ancestral

kazeco argile 1Utilisée depuis des millénaires, l’argile connaît aujourd’hui un regain d’intérêt pour ses propriétés thérapeutiques et cosmétiques. De plus en plus de Français se tournent vers les médecines dites «douces » ou « alternatives » et l’argile en est la vedette de par les nombreuses utilisations qu’il est possible de faire (en cure ou ponctuellement). Mais comment agit cette terre ancestrale,  quels sont ses champs d’action et quelles sont les précautions à prendre ? Petit aperçu.

kazeco argile 4L’argile est une roche sédimentaire composée de différents minéraux et oligo-éléments permettant ainsi de soigner et soulager divers « petits bobos ». Son pouvoir reminéralisant et absorbant lui confère une place de choix dans l’armoire à pharmacie des naturopathes. Riche en  calcium, silicium, fer ou encore  magnésium  c’est sa composition et sa structure physico-chimique qui détermine véritablement la couleur. Ainsi l’argile rouge indique qu’elle est riche en oxyde de fer. Il en existe de plusieurs sortes, comme la blanche, la jaune, la grise ou la verte.  Tous ces minéraux et oligo-éléments jouent un rôle essentiel dans la composition des organismes vivants : le silicium est connue pour ses propriétés reminéralisantes, c’est par exemple un des constituants de l’épiderme, des phanères (ongles et cheveux) et du tissu conjonctif. Qu’elle soit concassée, en poudre ou prête à l’emploi, vous la trouverez très facilement en magasins bio ou parapharmacie. La variété la plus courante est la verte « Montmorillonite » (issue de Provence) ou « Illite » car son champs d’action est relativement large.

kazeco argile 6

La préparation est très simple : il suffit de verser dans un récipient un peu d’argile (en poudre ou concassée) et de recouvrir à peine d’eau de source (de préférence). Laissez agir une dizaine de minute, mélanger si besoin.

Usage externe : le cataplasme

kazeco argileA appliquer directement sur la peau (vous pouvez apposer une compresse de gaze sur la peau pour faciliter le retrait du cataplasme) en cas de plaie, de brûlure,  pour accélérer une cicatrisation ou fortifier un organe... Idéalement, il faut laisser agir pendant 1 ou 2 heure et retirer dès que le cataplasme devient sec ; il arrive parfois que l’argile soit complètement sèche au bout de quelques minutes.

Pour les peaux grasses/acnéiques, vous pouvez préparer un masque de beauté très rapidement en ajoutant quelques gouttes d'huile végétale de bourrache ou d'onagre à la préparation argileuse ; appliquez en couche épaisse sur le visage et le cou. Retirez-le avant que l'argile ne sèche.

En début de cure, il se peut que des rougeurs, des boutons ou autre réaction inverses au processus de guérison apparaissent. Généralement cela disparaît assez vite. En cas de sensation de malaise, retirez l'argile.

Usage interne : l'eau d'argile

kazeco argile 3Cette pratique permet de revitaliser l'organisme et de nettoyer en profondeur. Il suffit de mettre une cuillère à café d'argile verte dans un verre, d'y verser de l'eau de source et de laisser reposer toute la nuit. Le lendemain matin, sans remuer l'eau, buvez à jeûn. Pour les habitués, vous pourrez boire jour après jour un peu d'argile. Une cure de plusieurs semaines est nécessaire pour voir les premiers résultats.

kazeco argile 5

Les consignes

Afin de profiter pleinement des effets de l'argile, il est très important de respecter les consignes suivantes : n'utilisez jamais de métal ou de plastique pour éviter de « décharger » l'argile de ses propriétés mais plutôt un bol en céramique ou en verre, une cuillère en bois et de l'eau de source (sinon laissez reposer un peu d'eau du robinet quelques minutes et utilisez-la). L'argile qui a servi ne doit jamais être réutilisée car elle est  chargée de toxines : il faut tout simplement la jeter. Evitez l'interaction avec certaines catégories de médicaments et évitez impérativement la prise simultanée  d'huile (paraffine).

En aucun cas l'argile ne peut se substituer aux consignes d'un docteur en médecine et à d'éventuels traitements médicamenteux souscrits par un professionnel de la santé. Elle apparaît davantage comme une aide précieuse naturelle pouvant soulager certains maux. Il appartient à chacun de tester et vivre son expérience. De nombreux ouvrages existent à ce sujet* ; la nature est riche de merveilles thérapeutiques qu'elle met à notre disposition, profitons-en !

« L’argile qui guérit », de Raymond Dextreit. Éditions Vivre en Harmonie, 217 p

Lyla Grabsia

lylagrabsia@live.fr