L'entreprise à la une

La "voiture du peuple" veut devenir n°1 mondial

vow4vow5vow3

Quel rapport entre ce camion de marchandises Man , cette superbe Ducati et ce bijou de décapotable Bentley qui nous donne envie de gagner au loto dès ce soir?

Comme 9 autres marques, ces véhicules appartiennent aujourd'hui à la galaxie du groupe Volkswagen créé à la base en 1936  et qui signifie en allemand la "voiture du peuple". Depuis, le groupe a évolué à vitesse grand V s'appuyant notamment sur le succès de modèles comme la Golf pour racheter des marques à fort potentiel avec un objectif majeur: devenir en 2018 ou avant 1er constructeur mondial en nombres de ventes de véhicules.

Et il n'est pas loin. Avec 9.73 millions de véhicules vendus en 2013, in chiffre d'affaires de près de 200 milliards d'euros, Volkswagen a les moyens de ses ambitions. Un exemple parmi tant d'autres. Alors que la chancelière Angela Merkel a été accueillie comme un super star en Chine, elle a aussi obtenu du gouvernement chinois l'accord pour que le groupe, propriétaire de Audi ou Bugatti, notamment puisse ouvrir 2 nouvelles usines avec son partenaire local FAW. Volkswagen veut donc pénétrer de manière agressive le marché chinois, met 2 milliards d'euros sur la table et annonce un investissement global de 18 milliards d'euros en Chine sur les 5 prochaines années.

De plus, le groupe allemand est passé maitre pour mutualiser ses outils de production notamment en créant des chassis et des moteurs communs à de nombreux modèles qu'il commercialise sous ses marques. 

vow0

(les marques du groupe Volkswagen  - source groupe)

De ce fait, Volkswagen vise une marge nette de 6% sur ces ventes ce qui est assez exceptionnel sur ce secteur d'activité. Il est certain que les marques comme Audi ou Porsche sont des fer de lance lui permettant de dégager des marges confortables sur les ventes, Audi ne vient il de décalrer un 1er semestre record en terme de ventes avec 869 350 véhicules livrées dans le contexte économique actuel! Succès époustouflant!

Vous me direz, à ce stade, où sont les vrais soucis pour Volkswagen? Essentiellement les ventes en Amérique du Nord qui patinent malgré de nombreux efforts marketing mais aussi le ralentissement dans certains pays émergents comme le Brésil ou la Russie.

Au 1er trimestre 2014, Volkswagen a dégagé un profit de 2.85 milliards d'euros, son succès ne se dément. D'un point de vue boursier, les analystes ont un objectif de cours de 220 euros pour l'action préférentielle (c'est la plus traitée et sur le graphe ci dessous). Les prochaisn résultats seront pour le 31 juillet prochain, les investisseurs seront certainement exigeants vu le parcours depuis 10 ans pour ce groupe employant aujourd'hui plus de 574 000 employés.

Kazeco bien sur suivra ces résultats avec intérêt.

vowgraph