Hermes

Hermès a le vent en poupe

image hermes

La Maison Hermès a déclaré, le 29 avril, une hausse remarquable de 10% de ses revenus, soit 943,5 millions d’euros, alors que les spécialistes de Bloomberg avaient estimé un chiffre d’affaire de 921 millions d’euros. 

Cette hausse, générée grâce au Japon, est exceptionnelle si on tient compte du contexte économique en Europe. Les ventes ont augmenté de 22% au Japon contre 7,9% en Europe. La Maison a tout simplement profité de l’anticipation d’achats des japonais avant la hausse des prix et de la taxe sur la consommation en début d’année.

Le célèbre sellier a ajouté qu’il continuera à poursuivre sa stratégie à long terme mais surtout, qu’il continuera à se réinventer de manière indéfectible, dans le but de toujours pousser les limites de l’excellence. Et sur ce point, il ne s’est pas fait prier.

Nous connaissons tous la place prise par les smartphones aujourd’hui dans notre quotidien. Après une étude réalisée auprès de 12 000 utilisateurs, dans 30 pays, Millward Brown a établi que 147 minutes sont passées devant un mobile contre 113 minutes devant une télévision, 108 minutes devant un ordinateur portable et 50 minutes devant une tablette.

Hermès l’a bien compris et n’a eu cesse de multiplier les actions pour renforcer l’engagement de ses mobinautes. Il y a quelques jours,  la Maison a fait une mise à jour de son application, Silk Knots. Elle montre les différentes façons de nouer son carré avec le style et la fantaisie propre à Hermès. Des nouveaux nouages ont été ajoutés mais aussi des contenus vidéos disponibles seulement sous la présence de deux devices. Après la tendance du sharing, Hermès joue sur l’expérience collaborative.

Les analystes estiment les achats effectués en 2015, via smartphone, à une valeur de 163 milliards de dollars au niveau mondial et qu’en 2019, la moitié des utilisateurs d’aujourd’hui retiendront leur smartphone comme moyen de paiement préféré (sources : mintel.com).

Veena Ramanjooloo

Laurence Phitoussi Communication