Essilor se construit un avenir "limpide"

A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le fabricant de lunettes et de lentilles surprend encore très agréablement. Avec un chiffre d'affaires de 2.78 milliards d'euros en hausse de 3% par rapport à l'an dernier, les bonnes nouvelles sont légions. 

D'abord, Essilor met en exergue le succès de l'ensemble des nouveaux produits du groupe comme la gamme Crizal, Varilux ou Xperio.

De plus, la marge est historiquement haute grâce aux synergies réalisées par ses acquisitions récentes, ce qui permet au groupe de dégager un bénéfice net de 325 millions d'euros sur les 6 premiers mois de l'année. En ayant pris des participations dans 8 sociétés qui représentent un chiffre d'affaires additionnel de l'ordre de 470 millions d'euros en base annuelle, Essilor est très confiant sur la 2ème partie de l'année estimant être en meusre d'afficher une hausse de ses revenus significative notamment grâce à l'intégration résussie de sa filiale Coastcal.com ( vente de produits d'optique par Internet).

En outre, Essilor compte intensifier largement ses investissements en publicité à destination des consommateurs et espère continuer de déployer une stratégie de croissance ambitieuse sur tous les segments où le groupe est positionné à savoir les verres de prescription (activité de base du groupe) le solaire et donc Internet.

Essilor en profite aussi pour promouvoir un de ses talents en interne en la personne de Jean Carrier  qui devient directeur général adjoint du groupe en plus de continuer de superviser Essilor of America, et ce, dans le but de poursuivre la croissance sur les prochaines années.

La bourse applaudit ce matin ses belles perspectives puisque l’action Essilor,au point mort depuis le début de l’année prend la bagatelle de 5% dans un marché en légère baisse. Pas de doute, Essilor voit « clair » et de nombreux analystes devraient revoir à la hausse leur objectif de cours fixé pour le moment à 88.50 à 12 mois (consensus Bloomberg).

 sg2014082831272