Ericsson en meilleure posture grâce aux nouveaux réseaux

ericssonEricsson, le suédois dans le secteur des télécoms, a été une des stars de la côte vendredi dernier puisque l'action du groupe a gagné 8.2%. Il faut dire que la stratégie mise en place consistant à se spécialiser dans les réseaux de télécommunications mobiles commence à payer. En effet, le bénéfice net est en hausse de 63% sur le 1er semestre 2014 a près de 500 millions d'euros alors que la marge du groupe est en forte progression (7.3% contre 4.5% à la même époque l'an dernier). Des données qui plaisent forcément aux analystes et aux investisseurs alors que dans le même temps, le chiffre d'affaires reste correct (en baisse de 5% mais stable sur le 2ème trimestre).

ericsson2Autrefois fabricant également de téléphones portables, rappelons le modèle ci contre, Ericsson a opéré il y quelques années un virage stratégique sur les réseaux en laissant un temps ses compétences sur le porbale à Sony via l'ancienne filiale Sony Ericsson redevenue filiale à 100 % de Sony. Et cela fonctionne même si le groupe créé en 1876  a souffert de ses coûteux investissements pendant plusieurs trimestres. Aux Etats-Unis notamment où Ericsson est le 1er équipementier mobile pour le très haut débit. Mais les autres régions ne sont pas en reste avec une belle poussée en Inde (+29%) et au Moyen Orient (+13%).

ericsson3Si le groupe reste prudent sur la 2ème partie de l'année, le déploiement accéléré de la 4G dans différentes zones géographiques lui donne des raisons de croire en une amélioration des activités et ce, malgré la concentration des opérateurs télécoms en Europe en particulier. Comme l'a souligné, Hans Vestberg, les besoins en capacité resetnt et resteront très importants notamment en raison du déploiement toujours plus significatif de la vidéo.

"Profiteur" collatéral des bons résultats du suédois, l'action Alcatel a gagné 4.04%.

eric

Julien Abitbol