Cnova : le e-commerce franco-brésilien bientôt en bourse

Une société de e-commerce franco-brésilien bientôt à Wall Street? C'est le projet validé et lancé par Jean-Charles Naouri, président de Casino et qui a décidé, il y a quelques mois, de constituer et de faire côter sur le marché boursier ses activités liées au commerce en ligne.

cnova0CNova, c'est son petit nom, regroupe donc esentiellement les activités e-commerce du leader français CDiscount, ça c'est pour le C du nom et du brésilien Nova Pontocom pour la 2ème partie du nom. Sans oublier la filiale en Colombie et en Thailande.

cdiscount1

 

nova1

A l'occasion de la publication du prospectus visant à présenter l'entité en vue de son introduction à la Bourse de New York pour la fin de l'année vraisemblablement, on en sait un peu plus sur ce groupe.

CNova dont le goupe Casino possède 62% des actions avant l'IPO (introduction en Bourse) a réalisé 3.56 milliards d'euros de chiffres d'affaires en 2013, dont 50% par CDiscount leader français du e-commerce devant Amazon.  CDiscount a une part de marché de 25% environ en France alors que dans le même temps Nova détient 16.7% du marché au Brésil.

cdiscount2En termes de produit vendus, il s'agit de 3 catégories pour 83% du chiffre d'affaires :

Ce sont donc des produits où la concurrence prix est très forte d'où une marge opérationnelle faible déclarée pour 2013 de 23 millions d'euros seulement.

Des questions importantes subsistent donc pour ce groupe bientôt coté en bourse.

Quelle valorisation? On estime que dans ce secteur on valorise 1.5 à 2 fois le chiffre d'affaires annuel soit 5 à 6 milliards d'euros, Casino possédant 62%, cela valorise le e-commerce du groupe stéphanois à 3.4 milliards d'euros, une manne financière à venir très intéressante pour le groupe

Pourquoi faire coter cette filiale en bourse ? Essentiellement pour la faire connaitre auprès des investisseurs et la valoriser au mieux . Vu l'indulgence accordée par les investisseurs aux faibles marges dégagées par le principal concurrent Amazon, Jean-Charles Naouri a tout intérêt à mettre sur le marché sa filiale e-commerce dont le chiffre d'affaires continue de croitre trimestre après trimestre et ce, malgré la faiblesse des marges dégagées.

CNova peut il conquérir d'autres pays avec le même succès qu'en France et au Brésil? Pas si simple et Amazon a bien l'intention de pousser ses pions comme il le fait d'ailleurs en France en rattrapant CDiscount

CNova peut il proposer des produits à plus forte marge? C'est une possibilité à envisager tout en gardant une position de leader sur les produits éléctroniques. CNova réaliserait tout de même 0.3% du chiffre d'affaires de Samsung.

nova2

En conclusion, c'est une opération bien pensée car il est important pour le groupe Casino de faire mieux connaitre et de valoriser davantage cette activité. D'ailleurs, le marché a salué l'opération puisque l'action Casino est en hausse de plus de 12% (cf graphe ci dessous ) depuis le début de la'nnée malgré la guerre des prix dans le secteur de la distribution en France.

sg2014071019514

 Julien Abitbol

julien@kazeco.com