Le saviez vous

Classement des dix « économies vertes » les plus performantes au monde

Méthodologie

Le cabinet de conseil Dual Citizen LLC publie pour la quatrième année consécutive son classement des économies les plus vertes au monde au travers de son Global Green Economy Index (GGEI) 2014[1]. A partir d’un échantillon de 60 pays représentants les cinq continents, l’étude analyse quatre paramètres fondamentaux déterminants le concept d’une économie tournée vers des solutions à la fois écologiques et économiquement performantes :

 

1 - Le leadership politique du pays concerné et son implication dans la lutte contre le changement climatique.

2 - L’efficacité verte de quatre secteurs économiques moteurs (Construction, Transport, Energie, Tourisme) analysant le rapport efficacité/impact sur l’environnement pour chacun d’entre eux.

3 - Le comportement des marchés financiers et des investisseurs.

4 - La protection du capital environnemental mise en œuvre dans chaque pays autour de priorités comme l’agriculture, la qualité de l’eau et de l’air, la protection de la biodiversité, des pêcheries, des forêts…

 

Dotée d’une analyse plus fournie et plus poussée que lors des années précédentes, le Global Green Economy Index (GGEI) 2014 ajoute également une curiosité intéressante à sa méthodologie. Du mois de juin au mois d’août 2014, Dual Citizen a en effet effectué un sondage auprès des populations concernées afin de connaître leurs perceptions de leurs propres économies nationales à l’égard des quatre critères précités.

Au vu des résultats du sondage, les dix pays qui se pensent être dotés des économies les plus « vertes » au monde sont :

 

Classement « Perception »
 
1 – L’Allemagne
2 – Le Danemark
3 – La Suède
4 – La Norvège
5 - Les Pays-Bas
6 – Les Etats-Unis
7 – Le Japon
8 - Le Royaume-Uni
9 – La Finlande
10 – La Suisse

 

Si certaines populations ont bien raisons d’être confiantes en leur perception, d’autres semblent se tromper du tout au tout au regard des performances « vertes » de leurs économies nationales.

 

Classement « Performance »

  1. Suède

27 stockholmUne tradition politique écologiste bien ancrée, des entreprises innovantes soutenues par des financements privés et publics et des initiatives en termes de protection de la nature particulièrement efficace… la Suède se classe logiquement à la tête du classement.

 

  1. Norvège

27 oslo kazeco
Sur le modèle de son voisin suédois, la Norvège remplie elle aussi avec succès les critères du classement. Le pays se classe également en troisième position en matière de secteurs économiques à la fois performants et respectueux de l’environnement.

 

  1. Costa Rica

27 3 costa rica kazeco
Il s’agit de la véritable surprise du classement. Pour la première fois, le Costa Rica intègre les dix premiers du Global Green Economy Index (GGEI). Si le pays mène depuis ces dernières années une politique tournée vers un tourisme respectueux de l’environnement, il est intéressant de voir que ses initiatives vont encore plus loin. Petit pays de 4,7 millions d’habitants, le Costa Rica a cependant misé fort sur le secteur de la construction durable. Il est aujourd’hui à la 7ème place des pays disposant du plus de bâtiments durables (certification LEED).

 

  1. Allemagne

27 4 berlin kazecoL’Allemagne a apparemment raison de se percevoir comme une économie verte. Les initiatives politiques des Verts allemands (Die Grünen), qui ont accédé aux responsabilités ministérielles dans les années 1990 à la faveur d’une alliance avec le SPD (parti socialiste allemand), ont permis aux problématiques environnementales de prendre toute leur importance sur la scène politique. Le pays développe aujourd’hui une vision de l’économie verte embrassant tous les pans de la société allemande. Selon le GGEI 2014, l’Allemagne est d’ailleurs le deuxième pays à investir et attirer le plus de capitaux dans la sphère de « l’économie verte » (critère n°3).

 

  1. Danemark

27 5 copenhague kazecoProche de son voisin allemand, le Danemark est connu pour posséder le parc éolien d’Anholt, le plus grand jamais construit à ce jour. Economie de l’innovation et économie verte semblent travailler de concert dans un Danemark qui sait également séduire les investisseurs institutionnels, comme privés, puisque le pays scandinave est classé premier du critère n°3 portant sur les marchés financiers et les investissements.

 

  1. Suisse

27 5 suisse kazecoLe pays helvètes fait bien évidemment parti du Top 10 de ce classement. L’héritage pastoral du pays est habilement conservé sans pour autant entravé l’efficacité économique. La Suisse se classe en effet 6ème sur le critère n°2 analysant la performance économique de secteurs clés, mais aussi à la 6ème position du classement général.

 

  1. Autriche

27 7 autriche kazecoAutriche et Suisse convergent sur de nombreux points communs, notamment sur l’efficacité verte de leurs secteurs clés, mais aussi sur l’identité de leurs paysages auxquels un véritable souci de préservation est apporté. Sur le plan politique, l’Autriche n’est pas non plus en reste. Avec 12,4% des voix obtenues lors des élections législatives de 2013, les Verts autrichiens disposent aujourd’hui de 24 sièges au Conseil National (équivalent de notre Assemblée Nationale) et représentent la quatrième force politique du pays.

 

  1. Finlande

27 8 helsinki kazecoLes Finnois avaient presque vu juste. Se percevant comme le pays disposant de la 9ème économie verte au monde, les Finnois sont en effet très proches de leur pronostic. Le pays est particulièrement salué pour ses performances en matière de construction. Avec plus de 8,3 millions de bâtiments durables (certification LEED), le pays en est aujourd’hui le deuxième fabricant derrière les Etats-Unis (15 millions de bâtiments certifiés). On notera aussi la très forte tradition politique du pays en faveur de la protection de l’environnement. Sur ces vingt dernières années, la Ligue Verte (parti vert finlandais) a d’ailleurs participé à six gouvernements, dont l’actuel gouvernement Stubb.

 

  1. Islande

27 9 islande kazecoL’Islande est devenue emblématique d’un pays qui a su user de ses spécificités propres pour devenir énergétiquement indépendant. L’exploitation de la géothermie permet en effet aujourd’hui à l’île d’assurer la quasi-totalité de son chauffage urbain. En plus d’avantages naturels uniques, le pays a également misé sur la recherche universitaire et l’éducation, et dispose aujourd’hui d’établissements reconnus dans le monde entier.

 

   10.  Espagne

27 10 madrid kazecoSeul pays du sud de l’Europe, l’Espagne s’attribue pourtant une belle 10ème place dans le classement. Les efforts faits pour faciliter et drainer les investissements qui soutiendront l’économie verte du pays lui permettent notamment de se classer en 5ème place pour ce qui est du critère n°3 portant sur les marchés financiers & investissements. En mars dernier, la Banque Européenne d’Investissement avait notamment octroyé au ministre de l’agriculture et de l’environnement espagnol un prêt de 120 millions d’euros afin de financer un grand programme de protection des côtes et forêts pour les années 2014-2016.

 

Remarque : Pour ceux qui cherchent la France…

Là aussi, les Français feraient mieux d’être plus optimistes. 20ème du classement ne prenant en compte que leur perception, la France est classée 13ème par le GGEI 2014 du cabinet Global Citizen.

 

David Dayan

david@kazeco.com

kazeco.com

 


[1] Résultats complets de l’étude : http://dualcitizeninc.com/GGEI-Report2014.pdf