But ou pas but : la FIFA a tranché pour ce Mondial

Les compétitions internationales sont souvent le théatre d'erreurs ou injustices. Chacun crie au scandale en faveur de son équipe. Tacle non sanctionné, hors-jeu signalé à tort et j'en passe.

Mais l'un de ces phénomènes ne se produira pas: le but refusé si le ballon franchi la ligne.

Un système est en place dans les 12 stades du Brésil. Il avertira l'arbitre en temps réel si le ballon est rentré! Son nom? GoalControl-4D.

Comment ça marche?

mondial3

7 caméras à grande vitesse quadrillent chaque but. Le ballon est continuellement enregistré et modélisé en 3D. Dès lors qu'il franchi la ligne de but, un signal visuel radio crypté assorti d'une vibration (excusez du peu) est envoyé à la montre de l'arbitre pour l'en avertir. Cet envoi est quasi instanté pour éviter d'arrêter ou de "hacher" le jeu.

Cette technologie, mise en place par la société allemande GoalControl GmbH, a déjà été utilisée lors des coupes du monde des clubs au Japon en 2012 et au Maroc en 2013. La Premier League (L1 anglaise) utilise également cette technologie.

Cependant, la FIFA précise que l'arbitre, seul à recevoir le message, reste l'unique décisionnaire pour accorder le but ou non.

 

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com