Brésil : Protection bleue

Nous en avons parlé hier, le Brésil a mis les moyens pour assurer la sécurité des visiteurs, des équipes et même des locaux. Avec des recrutements d’agents de sécurité à tours de bras, l’utilisation de drones, de robots anti-explosions, de caméras et j’en passe.

Mais attardons nous un peu plus sur les moyens mis en œuvre par la Fédération Française de Football (FFF) pour améliorer la qualité du séjour des français sur le sol brésilien.

L’effort de sécurité au Brésil est important, et avec 17.000 billets vendus à des supporters français, la FFF se devait de réagir à son tour. Elle a promis d’énormes garanties autour de l’équipe de France et de ses supporters. Mais par quel biais?

Noël le Graët, président de la FFF, a sollicité l’aide du gouvernement et de la FIFA pour encadrer les supporters. Une sorte de communauté des Bleus a été créée de telle sorte qu’au moindre problème, une personne de la sécurité ou de la Fédération sera présente.

Cette même Fédération a financé des espaces publics dédiés aux supporters appelés « casas bleues ». Ces espaces sont mis en place par l’agence de voyage lyonnaise IOX qui a été sélectionnée par la FFF pour être son agence officielle. Situées dans chaque ville où jouent les Bleus, puis à Sao Paulo pour la phase finale, les « casas bleues » bénéficient d’un bon emplacement où il est possible de suivre les matchs, tout en bénéficiant du service de sécurité adéquat et, bien entendu, c’est l’occasion rêvée de se retrouver pour vibrer ensemble.

maison bleue1

Outre les supporters ce sont les sponsors, les journalistes et les français résidant au Brésil qui y seront également conviés. Les « casas bleues » sont ouvertes de 10h à 2h du matin les jours de match et l’entrée y est gratuite. Des déplacements sont même organisés.

Un bon moment de convivialité dans un cocon français au sein de ce si beau mais parfois « effrayant » pays.

maison bleue2 

A l’heure où les Bleus s’apprêtent à jouer leur second match et dores et déjà leur possible qualification pour les huitièmes de finale, leurs supporters continuent d’arriver au Brésil. A toutes celles qui les ont laisser partir, êtes vous à présent rassurées?

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com