Kazeco News

Black Friday se mondialise

holiday sales dont tell us how the markets will end the year
 
Un américain sur quatre a déjà installé sa tente devant un magasin afin d’être en première ligne pour l’ouverture et dans la plupart des cas, c’est pour la Black Friday. Ce terme désigne la journée suivant Thanksgiving qui donne le départ pour les achats de la fin d’année. Ce jour-ci, des centaines de milliers de produits sont proposés à des réductions défiant toute concurrence. Si ce terme ne vous est pas encore familier, il le deviendra très rapidement car Black Friday se globalise et arrive chez nous, en Europe.  
 
Outre-Atlantique, le principe de cette journée très prisée est simple : proposer des produits avec des rabais monstres. Les promotions dépassent facilement les 50% et les marques qui font tout pour attirer les consommateurs n’hésitent pas à ouvrir dès 4h du matin ou même à 20h la veille au soir. L’Etat de Californie est même allé jusqu'à rendre Black Friday jour férié et ainsi offrir un beau pont pour pousser encore un peu plus à la consommation.
 
En 2013, le long week-end avait attiré 141 millions de consommateurs (59% de la population) dont 92 le vendredi pour un montant total des dépenses s’élevant à 57,7 milliards de dollars.
 
Ce rite annuel, qui est resté américain pendant des décennies, est entrain de devenir un phénomène mondial. En effet, avec l’avènement d’internet, les consommateurs du monde entier se sont retrouvés juste à un click de profiter des promotions aux U.S.
 
Ainsi le concept de Black Friday s’est répandu à travers le monde ! Et en Europe l’importateur se nomme Amazon. L’enseigne a commencé à introduire l’idée en Grande Bretagne en 2010 et depuis le principe du Black Friday s’est répandu à travers une dizaine de grandes chaines de magasins dont le groupe Mark & Spencer et Sainsbury’s cette année.
 
En France, le Black Friday fait sa grande entrée cette année. Jusqu'à maintenant pratiqué par quelques enseignes, le Vendredi Noir est en 2014, attendu de tous. En effet, sur les quatre jours, on espère 554 millions d’euros de dépenses soit 14,9% de plus que l’année dernière. Quatre jours, car le Black Friday qui dure de vendredi à dimanche est suivi par la Cyber Monday, un concept encore importé des Etats-Unis.
 
A l’origine, la Cyber Monday était prévue pour étendre les offres de Black Friday sur les sites de e-commerce. Maintenant la journée a été démocratisée et ne se limite plus à l’e-commerce mais aussi aux magasins physiques alors si vous manquez la Black Friday, rattrapez-vous le lundi et les magasins en seront ravis.
 
Black Friday s’est définitivement invité en France, nous restons loin de l’engouement suscité aux Etats Unis par ce Black Friday. Les magasins, réalisant près de la moitié de leurs bénéfices sur la fin d’année, misent beaucoup sur cette période post Thanksgiving. Les prévisions de ventes pour 2014 s’élèvent à 4,13 milliards d’euros.
 
Florian Pavia
florian@kazeco.com