Atos rachète Bull : une OPA très stratégique

Atos, un des leaders des services informatiques en France et en Europe, fait une offre d’achat sur Bull pour  620 millions d’euros.

Une opération bénéfique pour les 2 groupes

L’objectif est de gagner en compétitivité sur des segments de l’informatique que sont le Big Data et la cyber sécurité, deux secteurs à forte croissance attendue et à forte marge. Si cette OPA amicale réussit (2 actionnaires représentant près de 25% du capital ont déjà donné leur accord), Atos créera une filiale dédiée à la sécurité sur le Net et au Big Data qui portera le nom de… Bull. Ouf la marque française est préservée dans ce montage. Les objectifs de croissance sont  supérieurs à 10% pour cette future filiale et rien que sur le Big Data, le cabinet spécialisé Gartner prévoit une croissance de 25% entre 2014 et 2016 pour atteindre un volume d’affaires proche des 36 milliards de dollars.

2000 ingénieurs travailleront dans cette nouvelle filiale et permettra à Atos de diversifier ses activités et de soutenir sa croissance. L’opération sera relutive (c’est-à-dire positive pour les résultats d’Atos dès 2015).

Atos, un habitué des intégrations

Atos, née de la fusion avec Origin en 2000 a multiplié les acquisitions et partenariats stratégiques avec succès depuis. En rachetant Sema Group à Schlumberger en 2004 puis en reprenant la branche services informatiques du groupe Siemens, Atos est aujourd’hui un des leaders européens de son secteur. Atos réalise un chiffre d’affaires de 8.5 milliards d’euros en 2013, compte 76 000 collaborateurs présents dans 52 pays.

En outre, Atos a montré son expertise à maintes reprises ces dernières années en gérant les services informatiques des Jeux Olympiques de Londres en 2012 et récemment de Sotchi en 2014.

aros2

Sous la houlette de Thierry Breton, ancien ministre de l’Economie et des Finances, Atos démontre sa volonté de croissance et d’innovation. A l’origine de l’initiative « 0 mail » depuis 2011 - un paradoxe pourrait penser certains pour une société de services informatiques- le groupe Atos développe auprès de ses collaborateurs esprit d’initiative, de créativité et travail d’équipe.

Si le cours de l’action n’a finalement pas beaucoup varié en 10 ans, Atos a toutefois des atouts certains pour renouer avec une croissance significative de ses résultats ; l’acquisition de Bull va dans ce sens.

atos