A vos marques... prêt? Im-mu-nité !!

Le mois de septembre est le moment idéal pour renforcer ses défenses immunitaires. Tout comme la nature, le corps humain va progressivement se mettre au ralenti. Certains facteurs extérieurs (stress, conditions climatiques...) vont affaiblir le système immunitaire, l'organisme sera alors plus sensible aux maladies. Il est important de se protéger en stimulant ses propres défenses. Vous passerez ainsi un hiver au top, sans rhume ni grippe. Voici quelques conseils pour vous préserver des infections hivernales et autres microbes.

Le top remède

imagesL'extrait de pépins de pamplemousse (connu sous l'appellation « EPP ») se présente le plus souvent sous forme de liquide visqueux marron mais également en comprimés. Il est considéré comme l'un des meilleurs antibiotiques naturels. C'est le Dr Jacobe Harich qui en a découvert les qualités anti-fongiques; il avait en effet remarqué que les pépins ne ne se décomposaient pas à l'instar des autres « déchets verts ». Leurs propriétés anti-microbiennes agissent aussi bien sur les adultes que sur les plus jeunes. Il suffit de verser quelques gouttes (respecter les dosages recommandés par le fabricant) dans un verre d'eau ou de jus de fruit, une fois par jour, durant 3 à 4 semaines, à chaque changement de saison. L'EPP peut s'utiliser à la fois en usage interne qu'en usage externe(1). 

Les prébiotiques/probiotiques, des bactéries qui vous veulent du bien

kazeco probiotiqueSous ce nom barbare, se cache l'ensemble des micro-organismes vivants venant aider les « bonnes bactéries », naturellement présentes dans notre corps. L'appareil digestif et plus précisément la flore intestinale doit être impérativement préservée pour garantir un certain bien-être. Lorsque la paroi intestinale devient poreuse (traitement médical, vieillesse, anxiété...), celle-ci laisse passer des toxines ou des molécules trop importantes. Son rôle de protecteur n'étant plus ou mal assurer, les germes pathogènes commencent alors leur besogne et les infections s'installent.

Les probiotiques par exemple aident à la digestion des protéines, régénèrent les muqueuses... C'est pourquoi il ne faut pas tarder à retonifier sa flore intestinale dès les premiers troubles.

Vous les trouverez en vente dans les parapharmacies (sous forme de gélules ou poudre par exemple) mais également dans certaines aliments (yoghourt …).

Une algue magique

kazeco spirulineLa spiruline est consommée par certaines peuplades depuis des milliers d'années pour ses vertus énergisantes. Elle renferme en effet 55 à 70% de protéines de très bonne qualité ; ses propriétés anti-virales, anti-oxydantes, stimulantes et détoxifiantes en font un aliment de choix chez les sportifs, les personnes agées et les enfants en pleine croissance. La spiruline permet en outre de stimuler la fabrication d'hémoglobine et de réduire le taux de cholestérol chez les sujets atteints. Elle donc multi-fonctions et relativement efficace.

Un grand classique : les plantes

kazeco thymPrises sous forme de tisane, ces plantes pourront à la fois prévenir et soulager les petits maux hivernaux. L'échinacée agira sur les infections des voies respiratoires supérieures (rhume, sinusite, laryngite), dans ce cas prenez 1 à 6 tasses dès les premiers signes de refroidissement.

Le romarin et le thym, plantes méditerranéennes par excellence, seront elles, consommées pour calmer une toux, des infections intestinales ou abdominales.

D'autres compléments naturels tels que le ginseng, la chlorella ou l'acérola (riche en vitamine C) sont aussi très appréciés pour stimuler l'organisme. Il faudrait idéalement suivre une cure de 3 semaines à 1 mois à chaque changement de saison (septembre et mars) pour renforcer ses défenses immunitaires. Passer l'hiver sans avoir la goutte au nez, si, si, c'est possible, essayez !

 

Lyla Grabsia

lylagrabsia@live.fr

 

(1) : ouvrage « Le pépin de pamplemousse : 160 applications pratiques. Un antibiotique naturel surpuissant « de Christopger Thomson