A quand la Vidéo?

Aujourd’hui l’arbitrage est au cœur de toutes les discussions concernant la coupe du monde. Il n’y a qu’à regarder l’ébullition sur les réseaux sociaux suite à l’élimination, hier soir, de l’Italie. Un drame après le départ du roi espagnol, mais surtout une injustice orchestrée par les uruguayens et surtout, à en croire les commentaires qui fusent, l’arbitre. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’homme en noir (si l’on peut toujours dire ça, vues les couleurs de ses tuniques) est la cible des critiques depuis le premier match (les croates comprendront).

Les 23 arbitres et 60 arbitres assistants qui officieront lors de ce mondial, percevront une indemnité de 33.000 euros pour toute la durée de la compétition. Pas mal comme salaire pour autant d’erreurs me direz-vous. Mais ne soyons pas si catégoriques. Certains joueurs qui ont une attitude proche de voyous sur le terrain (je ne vise personne), sont malins et pourraient même, pour certains, devenir acteurs tant leurs simulations semblent bien répétées. Aussi, les arbitres ne peuvent pas tout voir, et de là peuvent naître des erreurs. Après tout, l’erreur est humaine non?

25062014 un

Alors pourquoi ne pas passer à la vidéo pour assister l’arbitre? Elle a l’avantage d’être, elle, impartiale et juste. Mais « elle hacherait le jeu » diront certains, un jeu populaire qui s‘est bâti sans cette technologie. Et surtout, comme dirait Michel Platini, « elle coûterait trop cher ». En effet, le prix s’élèverait à 50 millions d’euros sur 5 ans et la FIFA préfère investir dans les pays qui en ont besoin. Un argument bêton. Mais, refuser catégoriquement la vidéo de la part d’un (à l’époque) joueur qui la voulait… ça peut faire désordre. A vous de juger! Après tout c’est peut être un refus d’évoluer, et le rugby l’a bien fait, pourquoi pas le football?

Lien de la vidéo du Michel Platini de l’époque pour les curieux:

http://www.youtube.com/watch?v=buq9f3dklno

Manuel Orengo

manu@kazeco.com

Sport Eco - kazeco.com