4 juillet 1776 : A la recherche du Bonheur...

4 juillet 1776La Déclaration d’Indépendance des Treize colonies à l’égard de la couronne britannique est l’un des actes fondateurs de la nation américaine. Inspirée par les idées des Lumières, la philosophie politique de Locke et une sensibilité religieuse reconnaissant l’égalité des hommes devant Dieu (même si cette conception ne s’étendra pas aux esclaves noirs), la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis d’Amérique puise également ses fondements dans une exaspération populaire qui dure depuis plus d’une décennie.

Une fois de plus, les raisons de la colère trouvent leurs fondements dans une injustice économique, politique, mais aussi fiscale. La guerre de Sept ans (1756-1763) a rendu les finances du Roi d’Angleterre exsangue et la politique territoriale, économique et surtout fiscale de Londres, à l’égard des colonies, s’est alors faite plus exigeante, sans prendre la peine de considérer l'exaspération grandissante des colons.

 

- Interdiction d’une expansion territoriale à l’ouest des Appalaches (1763),

- Taxes sur le sucre, le vin, les soieries, le café, paiement par les colons de l’approvisionnement des troupes britanniques sur le territoire américain (1764),

- Création de timbres fiscaux sur les imprimés, journaux, contrats de bail, documents juridiques…(1765),

- Détaxation des ventes de thé effectuées par la Compagnie Anglaise des Indes Orientales, au mépris des négociants américains qui restent soumis à une législation draconienne, voire prohibitive (1773),

- Annulation de la Charte des colonies et octroie de tous les pouvoirs d’administration à un gouverneur territorial britannique (1774).

 

4 juillet 1776 2 

Ces mesures et d’autres encore poussèrent le mécontentement des colons à son comble et suscitèrent finalement la réunion du Second Congrès Continentale à Philadelphie du 11 juin au 5 juillet 1776. Ces trois semaines furent décisives. Le Comité des Cinq - Sherman, Franklin, Jefferson, J. Adams, et Livingston – y présente le texte de la déclaration d’Indépendance le 28 juin 1776. Le texte est adopté le 4 juillet par les représentants des 13 Colonies et constituera alors le fondement légal et moral d’une lutte armée qui ne se terminera que par le Traité de Paris de 1783 et la reconnaissance de l’indépendance et de la souveraineté américaine par la Couronne britannique.

 

4 juillet 1776 4 

Drapeau des Etats-Unis de 1777

 4 juillet 1776 7 

Signature du Traité de Paris par Benjamin West (1783). Le représentant britannique ayant refusé de poser pour l'occasion, le tableau ne put être achevé. 

Aujourd’hui encore, le texte de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis est fortement évoqué dans la vie politique américaine. Influencé par la philosophie des Lumières, mis en garde par les dérives de la Grande Révolution de 1688, il présente également des références propres et originales pour un texte politique d’une telle envergure. Ainsi, au lieu de se focaliser uniquement sur le droit de propriété et les prérogatives d’un pouvoir régalien, il évoque nommément « la Vie, la Liberté et la recherche du Bonheur » comme des droits naturels inaliénables. L’influence d’un jeune avocat de 33 ans plus connu sous le nom de Thomas Jefferson fut particulièrement notable sur ce point.

« We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain unalienable Rights, that among these are Life, Liberty and the pursuit of Happiness. »

« Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du Bonheur. »

Evènement fondateur de la conscience nationale américaine, le 4 juillet 1776, jour de la proclamation d’indépendance est devenu à juste titre jour de la Fête nationale des Etats-Unis d’Amérique.