FlashbackEco

7 septembre 1952 : Forza Scuderia !

C’est sur le circuit de Monza, le 7 septembre 1952, que Ferrari remporte son premier championnat du Monde, grâce à une voiture d’exception, mais aussi à l’habileté de l’excellent Alberto Ascari (champion du Monde 1952 et 1953 avec Ferrari). L’abandon d’Alpha Romeo, alors détentrice du titre et l’accident de Juan Manuel Fangio le 8 juin sur ce même circuit de Monza, lors du Prix de l’Autodrome, épreuve hors championnat, ont laissé le chemin libre à Ferrari. La Scuderia en profitera très vite pour devenir l’incontournable écurie de la F1.

Anecdote tragique de la F1 parmi tant d’autres, c’est encore et toujours sur ce même circuit de Monza qui a intronisé Ascari, autant qu’il a sanctionné Fangio, qu’Ascari trouvera la mort en 1955 lors d’une séance d’essais.

7 septembre 1952 ferrari2Ferrari a permis le sacre de nombreux pilotes de légendes à la tête du championnat du Monde (Alberto Ascari, Juan Manuel Fangio, Niki Lauda, Kimi Raïkkönen, Michaël Schumacher…), mais elle est aussi devenue l’écurie à remporter le plus de championnats F1 des constructeurs avec 16 titres actuellement.

 

Crée en 1929 par Enzo Ferrari en personne, la Scuderia est la vitrine de la firme automobile de Modène. Les performances sur circuits et l’engouement des tifosi pour la marque à l’étalon noir restent encore aujourd’hui l’une des meilleures publicités que la marque puisse souhaiter.