FlashbackEco

7 octobre 1952 : Naissance de Vladimir Poutine

7 octobre 1952 vladimir poutine jeuneNé le 7 octobre 1952 dans une famille modeste de Leningrad (Saint-Pétersbourg), Vladimir Vladimirovitch Poutine grandit dans une Union Soviétique alors en pleine Guerre Froide. Inspiré par les récits patriotiques et en quête d’action, la légende veut même que le jeune Vladimir présente sa première candidature au KGB alors à peine âgé de 16 ans. Mais ce n’est finalement qu’après des études de droit entreprises à la faculté de Saint-Pétersbourg et qu’il achève en 1975, qu’il intègre les services secrets russes. L’institution est alors le lieu idéal pour en savoir plus 7 octobre 1952 vladimir poutine jeune2sur les rouages internes de la Russie soviétique. Mais c’est aussi à l’occasion d’une mission à l’étranger que Vladimir Poutine se retrouvera en Allemagne de l’Est lors de la chute du Mur de Berlin. L’évènement marquera le début du délitement du bloc de l’Est et la fin du mythe d’une Grande Russie sur le plan international. Vladimir Poutine s’en souviendra le temps venu lorsqu’il s’agira de réveiller la flamme patriotique de ses futurs électeurs…
 
Rentré en Allemagne après la chute du Mur, c’est vers la politique intérieure russe alors en plein bouleversement que Vladimir Poutine va désormais se tourner. Entré au service des relations internationales de l’université de Saint-Pétersbourg, auprès de son ancien professeur, Anatoli Sobtchak, il devient par la suite membre de son cabinet lorsque ce dernier devient maire de Saint-Pétersbourg. Lieutenant-colonel du KGB, officier de réserve, homme clé de la municipalité, Vladimir Poutine dresse alors à cette époque des réseaux d’influence dans les cercles du pouvoir et dans les milieux d’affaires ; des relations qui lui serviront dès 1996 à obtenir une nouvelle affectation à Moscou, après la défaite de Sobtchak au municipal.
 
7 octobre 1952 vladimir poutine jeune3Nommé chef du FSB (ex-KGB) en 1998, Vladimir Poutine concentre les informations d’importance et devient peu à peu l’homme de confiance de Président Boris Eltsine auquel il témoigne sa loyauté en discréditant notamment le Procureur Skouratov, qui avait alors lancé une enquête pour corruption à l’encontre de l’ex-Président. Récompensé par une promotion à la tête du Conseil national de sécurité et successeur annoncé d’Eltsine, Vladimir Poutine a finalement l’occasion au mois d’août 1999 de se présenter comme le nouvel homme fort de la Russie en organisant la riposte militaire face à l’incursion tchétchène au Daghestan. Sa petite phrase qui promettait de « buter les terroristes jusque dans les chiottes » allait être emblématique d’une détermination politique et militaire décomplexée, mais aussi d’un langage populaire propre à attirer l’adhésion des masses populaires.


Elu pour la première fois président de l’Etat russe en mars 2000, il est réélu en 2004 pour quatre autres années jusqu’en 2008, durant lesquelles il participe au redressement de la croissance économique du pays et au regain d’influence de la Russie sur la scène internationale sans pour autant éviter un creusement sévère des inégalités et les polémiques touchant au respect des droits de l’homme ou à la liberté de la presse. 
 
7 octobre 1952 russia gdp
 
 
Ne pouvant cumuler trois mandats consécutifs à la présidence de la Fédération de Russie, conformément aux stipulations de la Constitution, Poutine devient président du gouvernement et cède sa place à Dimitri Medvedev le temps d’un mandat « tampon », avant que ce dernier ne lui rende la politesse… Candidat à un troisième mandat malgré une vive opposition populaire qui draine des milliers de manifestants dans les rues de Moscou, Vladimir Poutine est réélu Président de la Fédération de Russie le 4 mars 2012 pour un nouveau mandat de six ans[1].
 
7 octobre 1952 poutine medvedev
 
Entre 2013[2] et 2014, l’action de Vladimir Poutine se fait particulièrement remarquée sur la scène internationale, notamment en accordant l’asile à Edward Snowden, en s’opposant à l’intervention militaire des pays occidentaux en Syrie ou encore en procédant à l’annexion de la Crimée.
 
7 octobre 1952 poutine6
 
A l’heure où se ravivent les tensions entre Est et Ouest, laissant présager l’avènement d’une nouvelle Guerre Froide, la politique de Vladimir Poutine est plus que jamais au cœur des grands enjeux stratégiques mondiaux.

 

 

 

[1] La durée du mandat à la présidence russe est passée de quatre à six ans, à la faveur de la révision constitutionnelle du 26 novembre 2008 adoptée conjointement par la Douma et le Conseil de la Fédération.

[2] Poutine est même en tête du classement des personnes les plus influentes du monde en 2013, selon le magazine Forbes.