6 juin 1944 Beach Boys

barge de débarquementAu matin du 6 juin, les plages de Normandie voient débarquer 1213 bateaux de guerre, 736 navires de soutien, 864 cargos et plus de 4000 péniches de débarquement. 156.000 hommes débarqueront dans la journée, près de 500.000 autres suivront. L’opération a pour nom de code Overlord  et elle est à ce jour la plus grande opération militaire de débarquement. Américains, Britanniques, Canadiens, Force Françaises Libres et soldats d’autres pays alliés (Néo-Zélandais, Belges, Tchèques, Norvégiens, Polonais…) débarquent sur les plages normandes appuyés par une logistique de 2 millions d’hommes. Le but de la mission est clair: créer des têtes de ponts solides pour conduire la contre-attaque alliée en Europe, avant de se lancer dans le cœur de l’Allemagne pour y anéantir le IIIème Reich

débarquement 2

Initialement prévue en mai, puis le 5 juin et enfin le 6, l’opération Overlord n’a rien laissé au hasard. Pendant des années, en effet, les Alliés s’étaient évertués à masquer leurs véritables intensions en créant une armée fictive, faites de leurres émettant des ondes radios, et en faisant courir par agents interposés, la rumeur d’un débarquement dans le Nord-Pas-de-Calais.

Mais l’opération vise finalement la Normandie, terrain miné de barbelés, de mitrailleuses et de bunkers allemands. L’engagement militaire des Alliés, les tactiques audacieuses de l’aéroportée américaine, l’héroïsme individuel, le travail de sapes de la Résistance française, qui sabote les moyens de communication de l’ennemi, ont été autant de facteurs de réussite de cette opération décisive du XXème siècle, qui allait mener à la libération des pays européens sous occupation allemande. 

A lire aussi: