FlashbackEco

4 novembre 1984 : Lancement de Canal +

Dès 1982, François Mitterand annonce l’arrivée prochaine d’une quatrième chaîne de télévision dans le panorama audiovisuel français. L’abandon de certaines fréquences par TF1 permet en effet d’accueillir un nouvel arrivant sur le marché. Culturelle, sportive ou dédiée au sport, Canal + sera en fait un projet à la croisée des chemins et un business model à inventer face à la concurrence de chaînes publiques déjà bien rodées.

 

4 novembre 1984 lancement de canal titreDe 1982 à 1984, André Rousselet, fondateur de la chaîne rassemble autour de lui une équipe qui comprend déjà les noms de ses deux futurs prédécesseurs, à
savoir, Pierre Lescure et Alain de Greef, mais aussi ceux de Michel Denisot, Alain Chabat, Antoine de Caunes, Marc Toesca ou encore Patrick Poivre d’Arvor. Les individus, les programmes et un partenariat avec le groupe Havas permettent d’entrevoir l’aventure avec optimisme. Au 4 novembre 1984, jour du lancement officiel de la chaîne, 186 000 abonnés fondateurs se sont déjà engagés à en être les premiers téléspectateurs et à s’acquitter d’un abonnement de 140 francs par mois (21 euros environ).

 

Même si Canal + atteint le demi-million d’abonnés en septembre 1985, la chaîne accuse à la fin de la même année un déficit de 330 millions de francs. De nouvelles normes techniques à adopter, un positionnement de la chaîne « trop parisien », l’arrivée annoncée pour 1986 de deux nouvelles chaînes privées et gratuites (La Cinq et TV6) ralentissent les perspectives d’évolution de la chaîne.

4 novembre 1984 lancement de canal 2En augmentant le nombre de ses plages « en clair », en diffusant des films un an seulement après leurs sorties au cinéma, en misant sur le foot, les émissions décalées ou encore sur la diffusion de films X « en crypté », mais aussi et surtout sur le fameux « esprit Canal », fait d’une pointe d’irrévérence (Coluche 1 faux, présenté par Coluche, 1985-1986 ; Nulle Par Ailleurs, 1987 ; Objectif Nuls, 1987) et d’une bonne dose de créativité, la chaîne finit tout de même par rapidement se démarquer et attirer 3 millions d’abonnés, ainsi que le retour de sa rentabilité financière au seuil des années 1990.

 

4 novembre 1984 lancement de canal 1

 

 

Forte de 15 millions d’abonnés dans le monde et d’un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros (2013), la chaîne de télévision est aujourd’hui au cœur d’un groupe à la stratégie complexe. Avec des chaînes comme D8 et D17 pour peser sur le réseau TNT, des canaux de diffusion comme CanalSat et CanalPlay pour le bouquet TV numérique et la VOD, ou encore son fameux StudioCanal disposant d’un des plus importants catalogues de programmes au monde, le groupe Canal + joue une fois de plus sur tous les fronts. Une bonne habitude pour qui veut survivre à l’ère de la révolution digitale, de Netflix ou de beIN Sports.