4 juin 1958 : Il les avait compris !

Charles de Gaulle prononce son célèbre discours d’Alger et adresse un vibrant :   « je vous ai compris ! » à la foule réunie sous le balcon du Gouvernement Général.

Mais à qui s’adressait-il en fait ? D’abord considéré comme témoignage de soutien aux Pieds-Noirs d’Algérie, ceux-ci se sentiront pourtant, peu à peu trahis au fil des évènements qui conduiront finalement au processus d’autodétermination de l’Algérie et aux accords d’Evian de 1962.

L’ambiguïté tactique du général de Gaulle lui assurera bon nombre d’ennemis, parmi lesquels figurent en bonne place les membres de l’OAS (organisation terroriste partisane d’une Algérie Française), et notamment ceux qui fomenteront contre lui l’attentat du Petit-Clamart.

La décision d’octroi progressif de son autodétermination à l’Algérie fut aussi un moyen de gagner du temps politique et d’éviter le déclenchement brutal d’une guerre civile qui s’annonçait.