30 mai 1963 : Atomic Provence

Le centre de Cadarache est inauguré le 30 mai 1963 en présence de 400 invités, de Gaston Palewski, ministre de la recherche et de Francis Perrin alors haut-commissaire à l'Energie Atomique.

Le site qui recense à ce jour 19 installations nucléaires a connu de nombreuses évolutions dans ses activités de recherches et développement : mise au point d’une propulsion nucléaire navale, programme d’enrichissement d’uranium, réalisation de moteurs nucléaires et de réacteurs de fissions…

Véritable cœur de la recherche nucléaire en Europe, le site de Cadarache a aussi suscité les contestations des anti-nucléaires.

Tourné vers l’avenir, le site a cependant diversifié ses activités. Il accueille depuis le milieu des années 70 des programmes de recherches sur le solaire thermique et photovoltaïque, mais aussi sur la biomasse.

Aujourd’hui, tous les yeux sont principalement tournés vers le projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) associant 35 pays engagés dans un projet visant à démontrer la faisabilité d’un réacteur nucléaire utilisant le principe de la fusion.

30 mai

Avec 58 centrales nucléaires, la France dispose aujourd’hui du 2ème parc nucléaire au niveau mondial, juste derrière celui des Etats-Unis. 75% de son électricité provient de ses centrales et de grands acteurs du secteur comme AREVA donne au nucléaire français une importance stratégique au niveau international.

A l’heure où l’on annonce l’ère d’une transition énergétique, les évolutions du secteur et des projets de recherches du site de Cadarache sont à suivre de près.