FlashbackEco

3 septembre 1971 : Indépendance du Qatar

Depuis le XVIème siècle, Portugais, Ottomans et Britanniques se sont succédés dans la péninsule arabique pour étendre leur contrôle stratégique dans le Golfe Persique. Mais après la Seconde Guerre Mondiale et l’indépendance de l’Inde (1947), le protectorat britannique dans le Golfe est finalement remis en cause et Londres qui a déjà octroyé son indépendance au Koweit en 1961, annonce en 1968 son désengagement politique de la région, sous un délai de trois ans. Ce sera effectivement chose faite.

L’année 1971 est alors décisive. Elle accompagne d’une part, la réalisation d’un grand projet fédéral - 7 Etats - par la création des Emirats Arabes Unis (2 décembre 1971), qui prennent Abou Dhabi pour capitale, et d’autre part, la création de l’Etat du Qatar préférant l’indépendance au projet commun. Le refus d’entrer dans la nouvelle fédération signifie de facto l’indépendance du Qatar, alors consacrée dans une déclaration officielle en date du 3 septembre 1971. Le 21 septembre de la même année, le Qatar adhère à l’ONU.

3 septembre 1971 indépendance du qatarLe minuscule Etat de 11586 km2 a aujourd’hui une importance stratégique bien plus importante qu’au cours des siècles précédents où il n’était qu’un point de contrôle et de relais pour les navigateurs et les marchands de l’Océan Indien. La géographie énergétique en fait aujourd’hui un producteur de pétrole de taille moyenne, membre de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP), mais aussi le troisième producteur de gaz naturel et le premier exportateur de gaz naturel liquéfié au monde. Depuis les années 1990 et sous l’influence du Cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, le Qatar s’est également tourné vers la modernité en accueillant centres d’affaires, sièges sociaux de multinationales, mais aussi boutiques de luxe et complexes résidentiels de prestige en quête d’une affluence touristique que l’émirat souhaite disputer à Dubaï.

 

3 septembre 1971 qatar the pearl
Complexe résidentiel "The Pearl" - L'archipel d'îles artificielles sera normalement totalement opérationnel en 2015
 

 

Le Qatar s’est également fait connaître au travers de sa chaîne télévisée Al Jazeera, véritable CNN du Moyen-Orient qui détient aujourd’hui le leadership de l’information dans le monde arabe.

 

3 septembre 1971 qatar kazeco al jazeera
Plateaux d'Al Jazeera à Doha
 
 

3 septembre 1971 indépendance du qatar1L’économie du Qatar repose aussi sur une importante main d’œuvre étrangère - 80% de la population de l’émirat est étrangère - travaillant principalement dans le secteur de la construction et une élite dirigeante constituée en grande partie par la famille Al-Thani, qui donne les grandes orientations de la politique de l’émirat. Avec un PIB par tête de 105 637 dollars (estimations 2014 à prix courants, FMI), le Qatar est aujourd’hui le deuxième pays le plus riche de la planète proportionnellement au nombre de ses habitants, juste derrière le Luxembourg.

 

3 septembre 1971 qatar cheikh al tani
Cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani
 

L’influence du Qatar se fait aujourd’hui de plus en plus connaître à l’étranger par le biais d’investissements de grande ampleur. La France en est d’ailleurs un témoin privilégié : coopération militaire entre les deux pays, présence de plus de 60 sièges sociaux de grandes entreprises françaises à Doha, achat du Paris Saint-Germain par le Cheikh Al-Thani, acquisitions de nombreux hôtels de la capitale par des fonds d’investissements qataris... Les exemples ne manquent pas. Renforçant toujours plus ses liens avec la France, le Qatar est également devenu le 13 octobre 2012 membre associé de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

(A lire aussi : Rapport Attali sur la francophonie économique)

L’émir Tamim ben Hamad Al-Thani qui a pris la succession de son père, le Cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, semble prêt à continuer la politique d’expansion économique de l’émirat, tout en affirmant encore plus la position diplomatique de celui-ci au Moyen-Orient.

 

3 septembre 1971 qatar cheikh tamim ben hamad al thani
Emir Tamim ben Hamad Al-Thani, nouveau dirigeant de l'émirat depuis l'abdication de son père en sa faveur en 2013