FlashbackEco

3 janvier 1984 : Lancement du Footsie 100

Lancé le 3 février 1984 sur une base de 1000 points, « le Footsie » est devenu l’indice phare de la bourse de Londres et un indicateur essentiel de l’économie britannique.


3 janvier 1984 ftse 100Né d’une joint venture entre le Financial Times et le London Stock Exchange, dont l’indice tire d’ailleurs son nom, le FTSE[1] 100 établit une moyenne arithmétique pondérée du cours des cent plus importantes valeurs de la Bourse de Londres, réactualisée toutes les 15 secondes. Plus pertinent que l’ancien FT 30 instauré en 1935, il représente aujourd’hui près de 80% de la capitalisation boursière de la place londonienne et est l’un des indices références de la finance mondiale aux côtés du Dow Jones, du S&P 500, du DAX 30 ou du CAC 40.

 

A son plus haut historique à la clôture de la séance du 30 décembre 1999 à 6930.2 points, l’indice a connu les vicissitudes des années 2001-2003 (« bulle internet », attentats du 11 septembre, engagement des troupes britanniques en Afghanistan) en tombant à 3287 points en mars 2003 avant d’alterner entre une phase de rémission (2004-2007) le ramenant proche de ses records et une dégringolade le sapant de 50% de sa valeur suite aux conséquences de la Crise financière de 2009, avant de revenir à des niveaux proches de ceux connus avant crise (6566 points au 31 décembre 2014).

 

3 janvier 1984 ftse 100 1Composé des valeurs des grandes compagnies de l’économie britannique comme Royal Dutch Shell, BP, HSBC, Vodafone, GlaxoSmithKline, Barclays… l’indice et son niveau de pertinence font l’objet d’une commission trimestrielle de révision réunissant analystes et experts chargés de statuer sur l’éligibilité des valeurs présentes au FTSE 100, principalement en fonction du niveau de capitalisation et de liquidités des sociétés concernées.

 

Produit par le FTSE Group, le FTSE 100 est publié aux côtés d’indices plus spécifiques comme le FTSE ALL-Share Index, le FTSE MIB (Italie), le China 50 ou encore le FTSE World Index, faisant de l’organisme l’une des grandes références mondiales en matière d’index boursiers.

 

A lire aussi : 

 

[1] L’acronyme FTSE est en effet la contraction de Financial Times Stock Exchange