FlashbackEco

28 novembre 1948 : Lancement du Polaroïd

Créée en 1935 par Edwin H. Land (1909-1991), la Polaroïd Corporation eu initialement pour but de développer les applications d’un nouveau matériau polarisant, le Polaroïd.
 
Inventeur de génie, déposant de 533 brevets auprès de l’USPTO (Office américain des Brevets), Edwin H. Land mena pendant plusieurs décennies l’expansion de la Polaroïd Corporation à la manière de celle des sociétés high tech d’aujourd’hui, en développant une considérable gamme de produits : disques polarisants (1935), lunettes polarisantes 3D (1938), lunettes de vision nocturne (1939) notamment utilisées pendant la seconde guerre mondiale par l’armée américaine…
 
Mais le nom de Polaroïd est surtout entré dans l’histoire de la photographie et de la consommation de masse suite au développement d’un appareil permettant la photographie instantanée et d’en finir ainsi avec les opérations délicates de développement et de tirage[i].
 
28 novembre 1948 polaroïd kazeco1
Polaroïd 95
 
Déjà présenté à la société optique d’Amérique en février 1947 et commercialisé pour la première fois le 28 novembre 1948 dans un grand magasin de Boston au prix de 89,75 dollars, le premier appareil photo Polaroïd – le Polaroïd 95 -, instaure la révolution de la photographie instantanée pour le plus grand plaisir de millions de photographes amateurs.
 
28 novembre 1948 polaroïd kazeco2Avec un million d’appareils produits au milieu des années 1950 et l’adaptation du procédé - à l’origine monochrome - à la couleur avec l’invention du film Polacolor en 1963, les évolutions du Polaroïd porteront le succès commercial de la Polaroïd Corporation pendant plusieurs décennies et ce jusqu’à l’arrivée des appareils photos et caméras numériques qui conduiront la firme à se restructurer (2001).
 
Développant encore aujourd’hui différents procédés dans le domaine de l’image au travers de nouveaux appareils photo et d’imprimantes connectées, Polaroïd continue d’innover, mais aussi de surfer sur une vague retro où se retrouvent les nostalgiques d’un produit devenu iconique.
 
A lire aussi :
12 juillet 1854 : Cheeese ! (Kodak)
 
 
 
 
[i] Pour l’anecdote, c’est suite à une question posée par sa fille alors âgée de trois ans lui demandant pourquoi elle ne pouvait pas voir la photo qu’il venait de prendre d’elle, qu’Edwin H. Land aurait eu l’ambition de se concentrer sur le développement d’un appareil instantané.