FlashbackEco

28 décembre 1895 : Première projection publique des frères Lumière

Déposants de 170 brevets, Auguste (1862-1954) et Louis (1864-1948) Lumière développèrent de nombreux procédés principalement dans le domaine de la photographie, inventions qui assurèrent durablement le succès de leur entreprise commune, mais c’est pourtant au Cinéma que l’œuvre des deux frères sera définitivement rattachée. 

28 décembre 1895 lumières frères kazeco 1

Auteurs d’un procédé technique postérieur au kinétoscope d’Edison (1891), mais permettant la projection de films sur écran, les frères Lumière démocratisent l’expérience cinématographique et deviennent ainsi les véritables précurseurs du 7ème Art.

28 décembre 1895Le 28 décembre 1895, quelques mois après avoir présenté leur invention à différents cercles de professionnels et de savants (le 11 juin au Congrès des Photographes à Lyon, le 11 juillet à la Revue Générale des Sciences à Paris…), les frères Lumière franchissent en effet le pas de la diffusion au public, en projetant leurs films à un parterre de 33 curieux réunis dans le Salon Indien du Grand Café de l’Hôtel Scribe, 14 boulevard des Capucines, à Paris.

 

Pour le prix d’un franc, les spectateurs assistent aux premières scénettes du Cinéma, dix « très » courts métrages appelés « vues », durant moins d’une minute chacun, et mélangeant films documentaires (la sortie de l’Usine Lumière, la Place des Cordeliers à Lyon) ou à caractère comique, à l’instar du Jardinier, que l’on connaîtra mieux un jour sous le nom de « l’arroseur-arrosé ».

28 décembre 1895 lumières frères kazeco 2

Remportant un vif succès, la première projection publique du cinématographe Lumière suscitera l’enthousiasme des premiers spectateurs, mais aussi celui de milliers d’autres dont l’affluence obligera les deux frères à doubler rapidement le nombre de séances qui auront dès lors toujours lieu à guichets fermés. Un succès annonciateur de l’avènement d’une industrie culturelle monumentale et dont le rayonnement allait être mondial.