28 août 1963 : « I have a dream »

28 août i have a dream2Martin Luther King (1929-1968) prononce le 28 août 1963, devant le Lincoln Memorial à Washington D.C, son célèbre discours « I have a dream », à l’occasion de la Marche vers Washington pour le Travail et la Liberté. La journée s’inscrit dans le Mouvement pour les Droits Civiques dont l’influence sera décisive sur l’évolution de la société américaine et l’adoption du Civil Right Act de 1964.

 

Les références du discours en appellent au Président Abraham Lincoln qui mit fin à l’esclavage aux Etats-Unis (1865), aux pères fondateurs de la nation américaine, à la Constitution, mais aussi à la Déclaration d’Indépendance évoquant noir sur blanc le fait que « les Hommes sont créés égaux ».

Les grands textes législatifs avaient cependant laissé place à la reconnaissance par la Cour Suprême de la doctrine « Separated but Equals » (1896) (« séparés mais égaux »), soit à une situation de ségrégation raciale comparable à celle de l’apartheid sud-africain.

28 août i have a dreamNeuf ans après la fin de la ségrégation raciale dans les écoles américaines et quatre ans avant que la Cour Suprême ne reconnaisse comme anticonstitutionnelle les lois interdisant le mariage mixte entre individus de couleurs différentes (Décision Loving v. Virginia de 1967), le discours du révérend Martin Luther King intervient avec plus de de pertinence que jamais pour exiger l’égalité des droits civiques de tous les Américains, quel que soit leur couleur de peau, leur « race », leur sexe ou leur religion.

« - Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau mais à la nature de leur caractère. Je fais aujourd'hui un rêve ! ».

Mondialement connu, référence du genre, le discours de Martin Luther King a eu une place majeure dans l’histoire sociale américaine et fait du personnage l’un des plus éminents représentants des luttes pacifiques en faveur de l’égalité des droits, aux côtés d’un Gandhi ou d’un Mandela.

 

A lire aussi :