FlashbackEco

27 mai 1703 : Pierre, Paul, Vladimir et les autres…

Le 27 mai 1703 (le 16 mai, dans le calendrier de l’Eglise orthodoxe), Pierre le Grand, Tsar de toutes les Russies, fait poser la première pierre de la forteresse Pierre et Paul sur l’île des Lièvres en face de la future Saint-Pétersbourg. Cette action purement défensive à l’égard des Suédois, sera cependant la première d’une longue liste qui aboutira à la création de la ville de Saint Pétersbourg, capitale de Pierre le Grand.

Souvent rapportée comme arbitraire et n’émanant que de la volonté du Prince, Saint Pétersbourg a permis de réorienter le centre de gravité de la Russie vers l’ouest et une Europe riche de savoirs et de progrès techniques. Ce décalage à l’ouest permet également un accès vers les eaux libres et la création d’une marine qui donne l’occasion à la Russie de promouvoir à la fois sa flotte et son commerce.

Choix stratégique d’ampleur, la création de Saint-Pétersbourg et son devenir de capitale permettront à la Russie de rentrer dans la modernité et le concert des grandes nations, afin de jouer un rôle majeur pendant les siècles qui suivront et ce, à l’échelle mondiale.

Et oui, fût un temps, la Grande Russie se mettait à l’école de l’Europe…