FlashbackEco

24 novembre 1991 : Goodbye Freddie !

Né le 5 septembre 1946 sur l’île de Zanzibar, Farrokh Bulsara, alias Freddie Mercury allait devenir l’un des plus grands artistes de rock de la deuxième moitié du XXème siècle et faire de Queen le groupe emblématique d’une génération.

 

24 novembre 1991 freddie mercury1Après avoir passé la plus grande partie de son enfance en Inde, c’est finalement en Angleterre que le jeune Farrokh poursuit sa passion pour la musique en collaborant avec divers jeunes artistes, avant de rencontrer Brian May (guitariste) et Roger Taylor (batterie), puis John Deacon (bassiste). Le groupe nouvellement formé prend le nom de Queen, Farrokh Bulsara devient alors Freddie Mercury, et le premier album au titre éponyme (Queen, 1973) épate alors la critique. Queen II (1974), Sheer Heart Attack (1974) mais aussi A Night at the Opera (1975) comprenant le célèbre titre Bohemian Rhapsody continuent de propulser le groupe sur sa lancée. Un son riche, mêlant hard rock, blues, influences psychédéliques et baroques, merveilleusement porté par un Freddie Mercury dont les prouesses vocales n’ont rien à envier à celles d’un chanteur d’opéra, font de Queen et de son leader charismatique des symboles incontournables de la musque des années 1970 et 1980.

 

24 novembre 1991 freddie mercury2Bêtes de scènes avec leur Magic Tour qui enflamma le stade de Wembley par deux fois ou encore avec l’inoubliable prestation scénique du Live Aid de 1985, maîtres du vidéo clip avec notamment ceux de Bohemina Rhapsody (1975) et d’ I want to break free (1984), les membres du groupe s’illustrent partout pendant près de quinze ans et écoulent plus de 300 000 millions d’albums dans le monde. Au Royaume-Uni, Queen reste d’ailleurs à ce jour le groupe dont les albums ont passé le plus de temps en cumulé à la tête des charts anglais, 1422 semaines, soit 27 ans et 3 mois !

 

24 novembre 1991 freddie mercury4Compositeur des grands succès du groupe (Bohemain Rhapsody, Somebody to Love, We are the Champions, Don’t Stop Me Now, Crazy Little Thing Call Love…) et chanteur d’exception, Freddie Mercury réalisa également deux albums à succès pendant une courte carrière solo (Mr. Bad Guy, 1985 ; The Great Pretender, 1987), mais aussi l’hymne des jeux de Barcelone, (Barcelona, 1988) dans un duo d’anthologie avec la cantatrice espagnole Maria de Montserrat Cabalé.

 

24 novembre 1991 freddie mercuryFigure emblématique du rock, mais aussi de la libération sexuelle et des dangers du SIDA dont il était lui-même atteint, Freddie Mercury a continué jusqu’à sa mort d’être l’un des personnages médiatiques et culturels les plus célèbres de son époque.

 

Considérablement affaibli du fait de sa maladie, Freddie Mercury aura encore la force d’enregistrer un tube planétaire ironiquement intitulé Show Must Go On, à quelques semaines de sa mort le 24 novembre 1991.

 

24 novembre 1991 freddie mercury5
Extrait du Clip Show Must Go On

 

Adulé par le public et salué par la critique, Freddie Mercury a aussi fait l’objet de la reconnaissance de ses pairs, notamment lors de l’hommage posthume du Freddie Mercury Tribute du 20 avril 1992, au stade de Wembley, où Robert Plant (Led Zeppelin), Metallica, James Hetfield (The Who), David Bowie, George Michael ou encore Liza Minnelli reprirent les titres du chanteur en compagnie des autres membres de Queen, lors d’interprétations à la fois magistrales et émouvantes.

Incontestablement entré dans la légende du Rock, Freddie Mercury fait partie des 100 plus grands chanteurs de tous les temps (18ème) pour le magazine Rolling Stone, mais aussi des 100 personnalités Britanniques les plus célèbres, selon un classement établi par un vote national en 2002.