FlashbackEco

24 janvier 1984 : Lancement du Macintosh

24 janvier 1984 macintosh1Dans la grande tradition des lancements de produits Apple, la présentation du Macintosh par Steve Jobs le 24 janvier 1984 restera comme l’une ayant le plus marqué les esprits. Génie de la mise en scène et du marketing, le fondateur de la firme à la Pomme dévoile un ordinateur personnel multitâche, doté d’une interface simple, prêt à révolutionner l’informatique grand public.

Développé à la fin des années 1970, le projet Macintosh est devenu une réalité ; celle d’un ordinateur abritant son propre système d’exploitation, des icônes facilement reconnaissables, exécutant des programmes fonctionnels… et n’exigeant aucune ligne de code de la part des utilisateurs. Développé à l’origine par Jef Raskins, employé d’Apple qui donna notamment son nom au projet en référence à sa variété de pomme préférée – la Mc Intosh -, l’ordinateur tant rêvé devient une réalité en 1983. Déterminé à marquer le projet de son empreinte, Steve Jobs ajoutera également au clavier du futur ordinateur, une souris, petit périphérique dont la pertinence, encore discutée à l’époque, s’avérera indiscutable quelques années plus tard.

24 janvier 1984 macintosh

Mais pour assurer le lancement optimal du produit, Steve Jobs le sait, la communication est primordiale, et sur ce terrain, le fondateur d’Apple est aussi un visionnaire. En 1983, il demandera même à Ridley Scott la réalisation d’une publicité d’une minute, digne d’un film à grand spectacle, faisant allusion au roman 1984 de Georges Orwell et à l’avilissement des masses face à la pensée unique. Métaphore, à peine voilée, du monde de l’informatique de l’époque, où IBM est alors le géant incontesté de l’industrie. Diffusé à l’occasion du Superbowl le 22 janvier 1984, le spot publicitaire touche 96 millions de téléspectateurs et installe un cadre idéal pour la présentation qui aura lieu deux jours plus tard.

Le 24 janvier 1984, à l’occasion de la réunion des actionnaires d’Apple, réunis au Flint Center du De Anza College sur le campus universitaire de Cupertino, Steve Jobs met fin aux attentes. Vêtu d’une veste croisée et arborant un nœud papillon, Steve Jobs sort simplement un Macintosh d’un sac, y insère une disquette, puis laisse se dérouler la présentation des fonctionnalités de l’appareil sous le thème musical bien inspiré des Chariots de Feu. Comble de la présentation, une commande vocale de l’ordinateur lit à voix haute un texte qui défile à l’écran :

Bonjour, je m’appelle Macintosh. Cela fait du bien de sortir de ce sac.

Les 2600 personnes réunies ce jour-là au Flint Center exultent.

 

24 janvier 1984 macintosh2Avec 6% de parts de marché en 1984, et un pic de 13% en 1993, le Macintosh deviendra un des produits phares de la firme, mais également un produit de niche qui ne pourra pas nécessairement rivalisé avec la révolution PC des années 1990. Apprécié des graphistes, des architectes, des professionnels de l’édition… le Macintosh d’Apple restera en effet un produit « fermé » en raison de la logique d’intégration verticale de la firme[1], à l’inverse des compatibles PC, fonctionnant sur tous types de systèmes d’exploitation et que les particuliers adopteront alors à une très large majorité.

 

 

 

[1] A un modèle d’ordinateur correspond un système d’exploitation, des logiciels, des périphériques spécifiques, tous créés ou licenciés par une même firme.