FlashbackEco

21 septembre 1961 : L’Idole des jeunes à l’Olympia

kazeco johnny 2Alors que sa carrière a commencé depuis à peine plus d’un an, le jeune Johnny Hallyday (15 juin 1943, Paris) , à peine majeur, a déjà défrayé la chronique lors de passage télés et de galas où le jeune artiste attire les foules malgré la véhémence d’une ancienne génération qui n’entend rien aux formes musicales nouvelles. Pourtant, la jeunesse française sollicite l’artiste avec lequel elle découvre le rock n’roll et un mouvement de liberté comme elle n’en connaissait pas jusqu’alors.

En 1961, Johnny Hallyday est à ses débuts, mais quels débuts ! A son actif, un an de carrière certes, mais déjà 1.600.000 disques vendus, 35 chansons qui deviennent les refrains d’une jeunesse en mal d’idole, et une image de rebelle qui provoque l’hystérie lors de ses représentations.

kazeco johnny 3Mais c’est en se produisant le 21 septembre 1961 à l’Olympia que Johnny Hallyday accède à sa véritable première consécration. Revenu la veille des studios Fontana de Londres, où il y enregistrait Viens danser le twist, Johnny en profite pour faire sur scène une démonstration du célèbre pas qui enflamme le Swinging London des Sixties. Le succès de la représentation poussera même l’idole des jeunes à revenir à l’Olympia l’année suivante et à y rencontrer un succès encore plus retentissant.

Rock, rhythm n’ blues, soul, ballades… Johnny est déjà en 1961, le porteur d’influences musicales qui inspireront la chanson française dès le début des années 1960.

Monstre sacré de la chanson et du spectacle, Johnny Hallyday (de son vrai nom, Jean-Philippe Smet) a enregistré à ce jour près de 1000 titres, 48 albums solo et réalisé 187 tournées. Aux côtés de Tino Rossi, de Charles Aznavour, de Dalida et de Mireille Mathieu, il est également l’un des très rares artistes français à avoir dépassé le cap des 100 millions de disques vendus.