FlashbackEco

2 janvier 1959 : Luna 1, lorsque l’échec devient succès

Premier pas du programme soviétique Luna (1959-1976) visant à explorer la Lune au travers de missions spatiales automatisées, la sonde Luna 1 aussi appelée Mechta (rêve en russe) est devenue malgré elle un des grands succès de l’exploration spatiale en échouant paradoxalement à atteindre son objectif initial.

2 janvier 1959 luna 1 1 En tête de la course à l’espace qui a alors débuté avec les Etats-Unis, notamment depuis la mise en orbite terrestre du satellite Spoutnik 1 (4 octobre 1957), l’Union Soviétique se fixe pour objectif d’enfoncer le clou en lançant une sonde spatiale capable de rejoindre la surface lunaire. Pourtant, à la défaveur d’une erreur de calcul, la sonde n’atteindra pas sa cible. Lancé le 2 janvier 1959 depuis le centre spatial de Baïkonour, Luna 1 passe finalement à 5995 kilomètres de sa cible après 34 heures de vol, manque son objectif avant de poursuivre son voyage dans l’espace, mais atteint également sa « vitesse de libération » lui permettant de sortir du champ d’attraction terrestre. Echec de la conquête lunaire, Luna 1 devient première héroïne d’une exploration spatiale ne se fixant plus l’orbite terrestre pour seule frontière, en allant se placer en orbite autour du Soleil, entre la courbe l’ellipse de la Terre et celle de Mars.

Equipée de capteurs, d’instruments de mesures, d’un compteur Geiger, d’un détecteur à scintillation, de systèmes d’enregistrements et de télémétries, la sonde qui ne dispose pas de propulseurs devient la spectatrice de phénomènes spatiaux jusqu’alors inconnus et pourtant fondamentaux à tout programme d’exploration futur. Luna 1 permettra entre autres d’en savoir plus sur la radiation atmosphérique de la Terre, d’assurer l’absence de champ magnétique autour de la Lune ou encore d’identifier le phénomène du vent solaire.

Considéré comme le premier pas de l’exploration spatiale telle que nous l’entendons aujourd’hui, Luna 1 ne le fut pourtant qu’en raison de son échec. Une anecdote comme l’histoire des découvertes sait heureusement en produire.

 

A lire aussi :

24 décembre 1979 : Premier lancement de la fusée Ariane

26 novembre 1965 : Astérix parmi les étoiles…

12 septembre 1962 : We choose to go to the Moon

29 juillet 1958 : Création de la Nasa

21 juillet 1969 : On a marché sur la Lune !

Mais aussi :

Sérendipité, toi-même !

Vers une transformation de l’industrie spatiale